Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Portes ouvertes dans les instituts de formation de la Croix rouge : "Presque tout le monde a du travail à la sortie"

dimanche 28 janvier 2018 à 12:36 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Paris

On recrute à tour de bras dans les professions médicales. Le secteur est en tension. La Croix rouge organisait ce samedi des opérations portes ouvertes dans ces instituts de formation partout en France. L'occasion pour les visiteurs de découvrir le quotidien des infirmiers et des aides-soignants.

A l'institut de formation de la Croix rouge de Romainville, les étudiants accueillaient les visiteurs.
A l'institut de formation de la Croix rouge de Romainville, les étudiants accueillaient les visiteurs. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Romainville, France

C'est un secteur qui ne connaît pas la crise de l'emploi : les professions médicales. Infirmiers, aides-soignants, ambulanciers, ces métiers recrutent. La Croix rouge françaises organisait ce samedi une journée portes ouvertes dans ces instituts de formation. Il y en trois principaux en île de France, qui accueillent chaque année près de 2 000 étudiants. 

"C'est moderne, à la pointe de la technologie, c'est trop bien !", confie Sophie juste après la visite de l'institut de formation de Romainville, en Seine-Saint-Denis. A 48 ans, elle est en reconversion professionnelle, en plein dans les concours d'aide-soignante. "Il ne me reste plus qu'à passer l'oral, mais c'est vraiment le métier que je veux faire, celui qui me correspond", poursuit l'ancienne secrétaire, qui se verrait bien étudier ici l'an prochain. 

Une salle de simulation et un faux patient pour apprendre les bons gestes

Dans une autre salle, les visiteurs découvrent des murs blancs, un lit, des écrans. "C'est comme une vraie chambre d'hôpital", explique Mohammed. "Sauf qu'il s'agit d'une salle de simulation qui permet à nos professeurs de voir comment on réagit en situation réelle."

Avec un mannequin en plastique, le jeune aide-soignant simule la prise en charge d'un patient. "Ça va monsieur ?" Et le tronc en plastique répond. "C'est la voix de mon formateur qui est derrière la vitre, il peut simuler différents scénarios avec des pathologies différentes, pour évaluer notre prise en charge."

A distance, le formateur peut paramétrer le mannequin pour simuler différents symptômes. - Radio France
A distance, le formateur peut paramétrer le mannequin pour simuler différents symptômes. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Les étudiants des instituts de formation trouvent du travail dès la fin de leurs études

Pour ceux qui voudraient aller plus loin, il existe aussi des formations découvertes de plusieurs semaines. "C'est une vocation, il faut s'assurer de l'intérêt du métier", explique Marie-Luce Rouxel, directrice régionale des instituts de formation de la Croix Rouge en Île-de -France.  "Ces pré-qualifications permettent à des gens de venir voir ce que sera la réalité de leur métier demain."

Les étudiants qui vont au bout des formations longues n'ont pas de souci de chômage. Certains trouvent même du travail avant d'avoir leur diplôme en poche

Plus d'informations sur les formations de la Croix rouge française sur le site internet rubrique formation