Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Portrait d'européenne : Axelle, jeune Dijonnaise à Sheffield (GB)

-
Par , France Bleu Bourgogne

Axelle a quitté Dijon pour s'installer à Sheffield en Angleterre. La jeune femme de 29 ans repousse une Europe libérale. Elle a suivi les débats sur le brexit et met en garde ceux qui rêvent de quitter l'union Européenne.

Depuis le quartier de Neither Edge à Sheffield, Axelle met en garde contre Brexit ou Frexit
Depuis le quartier de Neither Edge à Sheffield, Axelle met en garde contre Brexit ou Frexit © Radio France - Axelle Gavier

Dijon, France

Axelle est arrivée il y a un an en Angleterre. A 29 ans, elle gère les réseaux sociaux d'une agence de billetterie pour des concerts de musique électronique. Elle baigne dans la musique... et dans les débats sur le Brexit : "je trouve assez ironique qu'en Angleterre les gens disent qu'ils ne veulent pas de tout ce qui se passe en France avec les gilets jaunes ou des mouvements sociaux grecs ou italiens. Ce sont des situiations auxquelles ils ne sont pas confrontés!!"

Europe sociale et culturelle pour ne pas se refermer sur nous-même

A Sheffield, Axelle souhaite "personnellement une Europe sociale et culturelle. Je n'aspire pas à une Europe économique libérale car elle donnerait toujours davantage de poids à certains entreprises plutôt qu'à l’intérêt des citoyens, l'intérêt commun ou l’intérêt de la planète".  Depuis le nord de l'Angleterre, Axelle suit la campagne électorale et lit les déclarations de ceux qui souhaitent quitter l'Europe : "nous n'avons aucun intérêt à se refermer sur nous-même. Notre Europe est une nouvelle Europe qu'on a jamais eu auparavant. Les gens de ma générations se sentent libres de circuler là où ils veulent et on ne pas considérer les autres comme des ennemis, comme l'auraient fait mes grands parents".

On vote pour les européennes dimanche 26 mai. 34 listes sont candidates pour désigner 79 députés européens français.

Axelle "Nous n'avons aucun interêt à nous refermer sur nous-même avec brexit ou frexit"