Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Portrait : Joëlle Senécat, gardienne d'immeuble depuis 23 ans

Joëlle Senécat est la gardienne de l'immeuble Normandie à Rouen. Une résidence de 130 appartements qu'elle entretient et qu'elle anime avec énergie et bonne humeur depuis plus de vingt ans. En cette période d'étrennes, France Bleu fait son portrait.

Joëlle Senécat est gardienne d'immeuble à Rouen depuis 23 ans.
Joëlle Senécat est gardienne d'immeuble à Rouen depuis 23 ans. © Radio France - Thomas Schonheere

23 ans que Joëlle Senécat occupe le poste de gardienne de la Résidence Groupe Normandie à Rouen, un très bel immeuble des années cinquante qu'elle entretient consciencieusement. Tous les jours, elle rentre et sort les poubelles et lustre les 130 mètres de couloir en marbre qui desservent le rez-de-chaussée. Et du dimanche minuit au samedi midi, elle assure la surveillance et la sécurité des lieux. 

Mais son métier, elle l'aime surtout pour le contact avec ses résidents. Avec elle, on est loin de l'image de la vieille concierge acariâtre qui surveille ses voisins derrière les rideaux de sa loge. À 60 ans, Joëlle a de l'énergie et de la bonne humeur à revendre et elle assure l'ambiance dans la résidence : chaque année, elle organise la fête des voisins et offre le vin chaud avant Noël. "Je fais une petite déco, je mets des tables, des bancs, un bar, on mange et on boit, il y a une bonne ambiance", s'amuse celle qui cherche à faire le lien entre les habitants de la résidence. 

Des 130 appartements de l'immeuble, Joëlle a presque toutes les clés, en cas de problème, et la confiance des habitants, comme Danièle qui habite la résidence depuis 46 ans. 

Elle va rougir parce qu'elle ne vous le dirait pas, mais pour nous c'est une perle !

Il n'est d'ailleurs pas rare que Joëlle soit sollicitée même en dehors de ses heures de travail, pour remonter le moral quand c'est nécessaire. La veille du mariage de sa fille, elle a passé la nuit au chevet d'une résidente. Et régulièrement, on frappe à sa porte pour un peu de réconfort : "Ils viennent chouiner un peu sur mon canapé, on boit un café ou l'apéro", s'amuse-t-elle.

Discrétion absolue demandée

Depuis sa loge, elle voit tout mais ne dit rien. "C'est inscrit en gras sur mon contrat : discrétion absolue demandée". Discrète donc et dévouée, Joëlle mesure l'affection de ses résidents à leur générosité en cette période d'étrennes. "Je suis gâtée et comme j'ai une petite maison au bord de la mer, j'installe ma maison avec mes étrennes". Des objets qui lui rappelleront les habitants de l'immeuble quand elle prendra sa retraite, dans deux ans si tout va bien. Peut-être compilera-t-elle alors dans un livre les meilleures anecdotes de ses 23 ans de carrière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu