Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PORTRAIT - Lana, 19 ans, réserviste au sémaphore de Dunkerque

vendredi 26 octobre 2018 à 8:39 Par Emma Sarango, France Bleu Nord et France Bleu

La journée nationale des réservistes c'est jusqu'au 11 novembre. Ils sont 85 000 en France, tous volontaires, à assurer quelques dizaines de jours par an les mêmes missions que des militaires professionnels. Nous avons rencontré l'une d'entre eux, en poste au sémaphore de Dunkerque.

Lana, 19 ans, est en classe préparatoire au lycée naval de Dunkerque
Lana, 19 ans, est en classe préparatoire au lycée naval de Dunkerque © Radio France - Sarango

Dunkerque, France

Depuis le 13 octobre et jusqu'au 11 novembre, c'est la journée nationale du réserviste, une édition qui prend une dimension particulière en cette année de centenaire de l'armistice de 1918. Aujourd'hui la Garde nationale, créée il y a 2 ans, rassemble 85 000 réservistes au sein de l'armée de terre, de l'air et de la marine nationale : des hommes et des femmes qui effectuent, sur la base du volontariat, les mêmes missions que des militaires professionnels. Nous avons rencontré Lana, elle a 19 ans et elle est en poste au sémaphore de Dunkerque.

"Je surveille s'il y a un navire en difficulté, plaisancier, bateau de pêche ou de commerce" décrit Lana, derrière ses jumelles géantes, au sommet du sémaphore. Elle est sur cette passerelle entre midi et 16h puis entre minuit et 4h du matin ; et cela 45 jours par an payés chacun une quarantaine d'euros.

Son rêve ? Commandant sur un navire

"Ma mère a été psychologue dans la marine pendant un an, elle m'en a parlé et j'ai eu envie de découvrir le monde marin" se souvient la jeune fille. Alors en 2015, elle s'inscrit à une préparation militaire marine avant de rejoindre la réserve. 

"Je suis consciente du danger, d'être une cible mais je trouve que cela a un sens de risquer sa vie pour défendre des valeurs en lesquelles on croit"

Lana achève désormais sa troisième année en poste au sémaphore, en parallèle de sa classe préparatoire au lycée naval de Brest pour passer les concours militaires. A terme, la jeune fille rêve de rejoindre la marine nationale et devenir commandant sur une passerelle de bateau. Comme Lana, ils sont quatre réservistes en ce moment au sémaphore de Dunkerque pour épauler les dix militaires permanents.

Le portrait de Lana, 19 ans, guetteur réserviste au sémaphore de Dunkerque