Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Une heure en France

PORTRAIT - Louis Braille, l’inventeur du système d’écriture tactile à points saillants

jeudi 17 janvier 2019 à 11:56 Par Claire Charbonnel, France Bleu

Les personnes aveugles de France et du monde entier ont fêté le 4 janvier dernier les 210 ans de la naissance de Louis Braille.

-

Louis Braille, c’est ce français qui a inventé en 1827 le système d’écriture tactile à points saillants qui porte son nom, le braille. 

Cet alphabet dédié aux personnes mal voyantes est composé de 6 points, dont les multiples combinaisons forment des lettres, des chiffres, et la ponctuation.

Le decapoint

Louis Braille est essentiellement connu pour son alphabet à points saillants mais il ne s’est pas limité à cette invention.

Il restait en effet un problème important que le braille ne résolvait pas : celui de la communication entre aveugles et voyants. On ne pouvait évidemment pas demander que le braille soit enseigné dans les écoles des voyants… Mettant une fois de plus en action son imagination et son intelligence, il inventa une méthode nouvelle qu’il exposa en 1839, le décapoint. 

  - Aucun(e)
-

Dans cette méthode, les lettres conservent leur forme linéaire ce qui leur permet d’être lisibles sans entraînement pour les voyants et sont composées de points en relief semblables à ceux utilisés en braille. Chaque lettre contient 10 points de hauteur et différents points de largeur pour produire la forme graphique de l’impression.

Les lettres étant difficiles à écrire pour les aveugles à cause de leur hauteur, Pierre-François-Victor Foucault, ami aveugle de Louis Braille, inventa en 1841 le premier appareil pouvant faire passer tous les points d'une colonne de caractères à la fois, le Raphigraph.

Mais avec l’arrivée des premières machines à écrire, le décapoint est vite tombé dans l’oubli malgré l'impossibilité pour les aveugles de lire l'écriture des machines à écrire.

► Pour en parler : Vincent Michel, président de La Fédération des Aveugles de France.

Vincent Michel invité d'Une Heure en France