Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour Bernard Tapie, "Didier Deschamps répare le lien abîmé entre le peuple et l'équipe de France"

mardi 17 juillet 2018 à 10:27 Par Jules Brelaz, France Bleu Provence et France Bleu

Invité de France Bleu Provence ce mardi matin, Bernard Tapie rend hommage aux Bleus "qui ne font pas de chichi". L'ancien président de l'Olympique de Marseille revient sur le sacre tricolore, "la réussite de Didier", les risques de récupération politique et son long combat contre la maladie.

L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie salue le caractère authentique de cette équipe de France
L'ancien président de l'Olympique de Marseille, Bernard Tapie salue le caractère authentique de cette équipe de France © Maxppp -

Marseille, France

Des Bleus aux Ciel-et-Blanc. Le dénominateur commun entre le sacre des Bleus à Moscou et l'épopée européenne de l'Olympique de Marseille en 1993, c'est un certain... Didier Deschamps. L'actuel sélectionneur de l'équipe de France était le capitaine de l'OM lors de la victoire marseillaise en Ligue des Champions en 1993. "C'était la même chose, se souvient Bernard Tapie, président du club à l'époque. C'était un truc incroyable de l'aéroport de Marignane jusqu'au stade. Il y avait des gens partout."

"Là, on sent que c'est authentique, la joie des Bleus est simple, il n'y a pas de chichi. Didier a pu reconstruire le lien entre le peuple et l'équipe de France qui avait été bien abîmé les années précédentes, là on retrouve l'alchimie !"

Voir la vie en bleu. Bernard Tapie estime que la victoire des Bleus en Coupe du Monde met du baume au cœur des Français

"Tout le monde est tout le temps en train de dire qu'on est dans la merde, que ça va mal... De temps en temps, il y a une fenêtre qui s'ouvre et l'air pur qui rentre !"

"Il y a des gens qui souffrent, mais la majorité, Dieu merci, vivent une vie avec de l'espérance, des bons moments, et des moins bons, confie Bernard Tapie. Je suis bien placé pour en parler, mais il faut arrêter d'être tout le temps dans la médiocrité et la rancœur."

Les Bleus de 1998, "black-blanc-beur, une connerie !"

L'ancien patron de l'OM rend hommage aux valeurs portées par les hommes de Didier Deschamps. "À une époque, on a eu la connerie d'appeler l'équipe de France "black-blanc-beur", quelle connerie ! Ça partait d'un bon sentiment, mais ce sont de fausses valeurs, ces Bleus incarnent la nationalité française." 

"Non Emmanuel Macron n'en fait pas trop : il aime le football, la joie est authentique, mais ce n'est pas le message d'un président, c'est le message d'un supporter !"

Son combat contre le cancer

"Je ne suis pas encore sorti d'affaire", explique Bernard Tapie qui souffre d'un cancer et dit mener "un long combat". "On ne l'appelle pas longue maladie pour rien. Mais j'ai connu une vie formidable avec une famille et des amis. En tout cas, la vie continue !"

Réécoutez l'interview de Bernard Tapie sur France Bleu Provence avec Florent Le Saux