Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour l'installation de la fibre en Mayenne, le Département dit oui pour élaguer les bocages mais non pour arracher

-
Par , France Bleu Mayenne

Pour installer la fibre, les bocages mayennais nécessitent parfois d'être élagués pour ne pas être trop proches des fils. Malgré tout, certains vont au-delà et cela ressemble plus à de l'abattage. Chambre d'agriculture et Conseil départemental de la Mayenne tirent la sonnette d'alarme.

La Mayenne compte 30 000 kilomètres de bocage.
La Mayenne compte 30 000 kilomètres de bocage. © Maxppp - Illustration de bocage - Maxppp

Département Mayenne, France

La fibre est peut-être en train d'être installée près de chez vous car toute la Mayenne sera équipée d'ici 2021. Cela demande quelques précautions. Arbres, branches ne doivent pas être trop proches des lignes tout le long des 30 000 kilomètres de bocage de notre département.

Il faut donc élaguer mais le problème, c'est qu'il y a parfois de l'abus de la part de certains propriétaires et exploitants et cela se transforme en abattage, en arrachage.  Le président du Conseil départemental de la Mayenne, Olivier Richefou reconnaît un manque de pédagogie. 

Une fibre plus solide que prévu

Même sentiment pour le président de la Chambre d'agriculture de la Mayenne, Stéphane Guiouillier. Il estime que le message au moment du déploiement de la fibre n'était pas clair. Il a fait peur, un peu trop peur.

"On a dit que la fibre optique était fine comme un cheveu, que c'était hyper fragile et si, en plus, on a dit à l'agriculteur que le fil coûte une fortune et qu'il va payer s'il y a un problème, forcément la réponse est claire et radicale : on enlève la haie", explique Stéphane Guiouillier. Il appelle donc à relativiser car c'est plus solide que prévu. 

La Chambre d'agriculture conseille sur les aides techniques et financières

Quand on ne sait pas, le président de la Chambre d'agriculture de la Mayenne préconise de contacter la plateforme "Point Info Bocage". Elle est là pour conseiller et parfois, pour jouer le modérateur entre agriculteurs et opérateurs.

"On a pu avoir des messages d'opérateurs intimant l'ordre d'élaguer à des périodes où il était interdit de le faire. Pour l'agriculteur, là c'est incompréhensible", donne pour exemple Stéphane Guiouillier. Le rôle de la Chambre d'agriculture est alors d'intervenir auprès des opérateurs pour qu'ils s'informent de la réglementation précise. 

Le Point Info Bocage est joignable au 02.43.7.37.00 ou par mail, pointinfobocage53@mayenne.chambagri.fr. 

Choix de la station

France Bleu