Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour la Croix-Rouge d'Amiens, "il est important que la population se forme aux gestes qui sauvent"

-
Par , France Bleu Picardie

Des formations gratuites aux premiers secours, pour obtenir un diplôme reconnu par l'Etat. C'est une opération lancée par la Croix-Rouge française à Amiens, en partenariat avec la Ville. 25% des Français seulement sont formés aux gestes qui sauvent.

Alexandre Douay, directeur local de l'urgence et du secourisme pour la Croix-Rouge d'Amiens fait partie de ceux qui assureront les formations place Gambetta, à partir du 1er juin.
Alexandre Douay, directeur local de l'urgence et du secourisme pour la Croix-Rouge d'Amiens fait partie de ceux qui assureront les formations place Gambetta, à partir du 1er juin. © Radio France - Noémie Philippot

Amiens, France

C'est une première à Amiens : la Croix-Rouge française organise avec la Ville des formations gratuites de deux heures pour apprendre les gestes qui sauvent. L'opération commence ce samedi 1er juin, à 10H, 14H et 16H puis se poursuivra tous les premiers samedis du mois jusqu'à la fin de l'année, place Gambetta. Jusqu'à 20 personnes peuvent être formées sur chaque créneau. 

Cette formation "a pour but de parler de l'alerte, de la protection, de l'arrêt d'une hémorragie et de la position d'attente qui va avec, également de la position latérale de sécurité et de la personne en arrêt cardiaque, donc du massage cardiaque et de l'utilisation du défibrillateur" explique Alexandre Douay, directeur local de l'urgence et du secourisme pour la Croix-Rouge d'Amiens. Tout le monde peut prendre part à cette formation, sans inscription, à partir de 10 ans

La Croix-Rouge délivre un diplôme reconnu par l'Etat, "mis en place par le Ministère de l'Intérieur avec la Croix-Rouge française après les attentats de 2015" précise Alexandre Douay. "C'est un plus sur un CV, mais juste avec ce diplôme, on ne trouvera pas de travail. C'est surtout un geste citoyen, puisque  aujourd'hui il est important que la population soit formée aux gestes qui sauvent."

25% des Français seulement sont formés aux gestes qui sauvent 

En France, "25% de la population est formée aux gestes qui sauvent, contrairement à nos homologues des pays de l'Est où parfois on atteint les 90% de population formée."  Pour tenter de pallier ce manque de formation, la Croix-Rouge "a développé depuis 2 - 3 ans des formations dès l'école, avec l'Education nationale" explique Alexandre Douay. 

Certains programmes peuvent commencer dès l'âge de 3 ans, "on apprend aux enfants à composer le numéro de téléphone et tenir la conversation avec les services des secours. Vers 6-7 ans, on commence à parler de la position latérale de sécurité, de quelques gestes simples avec des planches illustrées, et puis à partir de 10 ans vraiment, on a un programme où là on réalise des gestes." 

Si vous n'êtes pas formé et que vous vous retrouvez face à un accident ou à une personne qui fait un malaise, Alexandre Douay rappelle comment réagir :  "Dans un premier temps, l'important c'est l'alerte, préciser ce qu'il se passe et l'adresse pour faciliter l'arrivée des services de secours. C'est l'étape primordiale _pour permettre une prise en charge rapide de la victime_."