Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour la première fois en Bretagne, les nouvelles barrières anti-attentat à Noyal-Châtillon-sur-Seiche

-
Par , France Bleu Armorique

Noyal-Châtillon-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) est la première ville de Bretagne à avoir investi dans des barrières anti-attentat. Installées le dimanche 29 novembre, et en apparence plutôt légères, ces barrières pèsent tout de même 100 kilos chacune.

La commune a repéré au Croisic, en Loire Atlantique, ces nouvelles barrières.
La commune a repéré au Croisic, en Loire Atlantique, ces nouvelles barrières. © Radio France - Maxime Glorieux

Alors que le plan vigipirate "urgence attentat" est toujours activé, et à la suite de la multiplication des actes de terrorisme en France, certaines mairies s'équipent. Noyal-Châtillon-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) est la première commune de Bretagne à avoir installé, lors du marché du dimanche 29 novembre, de nouvelles barrières de sécurité. "Un seul module pèse plus de 100 kilos. L'objectif est quand même d'arrêter un véhicule de 3,5 tonnes lancé à 60 km/h", explique Antoine Lamballais, adjoint à la sécurité.

Un investissement de 12.000 euros 

"Depuis l'attentat malheureux de Nice, ce marché et toute manifestation qui ne peut pas être sécurisée devraient comporter ce type d'aménagement, comme c'est le cas à Rennes par exemple, détaille l'adjoint à la sécurité. Il y avait différentes options sur la table, comme la possibilité de mettre des blocs de béton mais c'est une grosse contrainte technique et des moyens logistiques et humains importants, surtout le dimanche pour une collectivité comme la nôtre"

Le maire Sébastien Gueret (à droite) et l'adjoint à la sécurité Antoine Lamballais (à gauche) ont présenté les nouvelles barrières lors du marché du dimanche 28 novembre.
Le maire Sébastien Gueret (à droite) et l'adjoint à la sécurité Antoine Lamballais (à gauche) ont présenté les nouvelles barrières lors du marché du dimanche 28 novembre. © Radio France - Maxime Glorieux

Le maire de la commune de 7.000 habitants, Sébastien Gueret, complète au sujet de cet investissement de 12.000 euros : "Sur le court terme, des blocs de béton auraient été moins chers, mais sur le long terme, mobiliser deux agents sur trois heures tous les dimanches, en termes de fonctionnement, ce serait revenu plus cher."

Inspiré d'une expérimentation en Loire-Atlantique

Ces cinq nouvelles barrières jaunes, sont plus basses et plus fines que les barrières habituelles. Selon Antoine Lamballais, "il y a également le coté esthétique : ces barrières n’enlèvent rien au cachet de notre marché et permettent d'avoir une bonne visibilité". La mairie s'est inspirée d'une expérimentation du Croisic, en Loire-Atlantique.

Victor, qui tient son stand à l'entrée du marché depuis trente ans, salue l'initiative. "C'est une bonne protection pour les gens, si quelqu'un loupe le virage ou si une personne âgée fait un malaise dans sa voiture, ça évite d'écraser des personnes."  Du côté des habitants, nombreux sur le marché, certains apprécient leur apparence, plutôt moderne : "Ça n'impacte pas trop le paysage urbain en dehors du marché donc c'est bien." D'autres y voient les avantages techniques : "Elles semblent plus pratiques à installer pour le personnel car il y a des roulettes." 

Avec l'aide des commerçants

Pour le démontage, une solidarité entre agents et commerçants se met en place selon le maire Sébastien Gueret. "La placière est aidée par un commerçant pour remettre en place les barrières." Les nouvelles barrières serviront chaque dimanche au marché mais également lors de toutes les autres manifestations de la commune.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess