Société

Pour la première fois en France, la cigarette électronique tient Salon à Bordeaux

France Bleu Gironde jeudi 13 mars 2014 à 19:06

Des visiteurs vapoteurs à Vapexpo, à Bordeaux
Des visiteurs vapoteurs à Vapexpo, à Bordeaux © Radio France

La première édition de Vapexpo, le salon de la cigarette électronique, se tient jusqu'à samedi soir à Bordeaux. Le marché a explosé : le secteur a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros en France. L'e-cigarette est de plus en plus conseillée par les médecins pour arrêter de fumer.

Le marché de la cigarette électronique est en plein boum : Vapexpo, le premier Salon en France consacré à la cigarette électronique, s'est ouvert jeudi matin et pour trois jours au Hangar 14, sur les quais à Bordeaux. Une cinquantaine d'exposants, et 1.500 professionnels - dont un tiers d'étrangers - sont attendus jusqu'à samedi, des fabricants aux chaînes de magasins, en passant par les distributeurs et les grossistes.

Les boutiques spécialisées fleurissent

Près de deux millions de français vapotent régulièrement, plus de neuf millions ont déjà goûté au moins une fois à l'e-cigarette, et la plupart des adeptes choississent désormais ce moyen pour arrêter de fumer.

Le secteur a réalisé l'an dernier en France un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros. On compte à ce jour dans l'Hexagone 25.000 points de vente, dont 2.000 boutiques spécialisées. Elles n'étaient que 400 il y a à peine 18 mois.

"L'e-cigarette doit être un produit encadré"

Dans l'agglomération bordelaise, on compte une trentaine de boutiques de ce genre, contre trois seulement il y a un an. Pour son dernière jour d'ouverture samedi, Vapexpo sera ouvert au grand public, mais reservé aux plus de 18 ans. Le prix d'entrée est de cinq euros.

"Ce n'est pas super-sexy comme instrument, mais c'est efficace"

Partager sur :