Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour la première fois, une préfète s'installe à la préfecture d'Indre-et-Loire

mardi 31 octobre 2017 à 15:41 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

C'est la première fois que ça arrive : une femme s'installe dans le bureau du préfet d'Indre-et-Loire. Corinne Orzéchowski, 58 ans, succède à Louis Le Franc, nommé dans l'Oise après 28 mois passé en Touraine. Elle a pris ses fonctions le 30 octobre 2017.

Corinne Orzéchowski préfère être appelée "Madame la Préfète" que "Madame le Préfet"
Corinne Orzéchowski préfère être appelée "Madame la Préfète" que "Madame le Préfet" © Radio France - Boris Compain

Indre-et-Loire

La nouvelle préfète d'Indre-et-Loire a un C.V très varié : entrée dans le corps préfectoral en 1988, Corinne Orzéchowski a notamment été préfète de la Sarthe, jusqu'en mars 2017, mais elle a aussi été directrice de la Stratégie et du Fret à la SNCF, durant 6 ans, ou encore conseillère transport à Bruxelles, ce qui lui a donné une bonne connaissance des institutions européennes.

Il y avait eu jusqu'ici plusieurs dizaines de préfets d'Indre-et-Loire. Il y a donc maintenant une préfète. Un terme auquel Corinne Orzéchowski tient beaucoup

"Le fait d'être une préfète femme ne change rien dans la façon de gérer le département, mais ça change la place et le rôle des femmes, et l'image qu'on peut en avoir. Donc si vous voulez me faire plaisir, vous devez m'appeler Madame la Préfète. Si vous voulez montrer que vous êtes mécontent, vous pouvez m'appeler Madame le Préfet et je le prendrais comme tel"

Parmi les premiers sujets dont Corinne Orzéchowski veut s'occuper, on peut citer Tupperware à Joué-les-Tours, évidemment, mais aussi l'aéroport de Tours, les problèmes d'accueil des gens du voyage et la sécurité routière. Elle veut notamment augmenter la répression des délits routiers.

"Je pense qu'il faut faire peur. Je crois à la répression. Il faut marquer les esprits, mais on maintient aussi le travail de prévention, évidemment"