Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Pour la sécurité des enfants en vacances" : opération de contrôle de la préfecture sur une base de loisirs lorraine

lundi 23 juillet 2018 à 19:46 Par Magali Fichter, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu Sud Lorraine

La base de loisirs Solan, à Moineville, dans le Pays-Haut, a été contrôlée ce lundi lors d'une "opération interministérielle vacances". Des contrôles tous azimuts, des frigos aux canoë-kayaks, pour vérifier que vos vacances se passent en toute sécurité.

Le préfet de Meurthe-et-Moselle en visite à la base de loisirs Solan de Moineville
Le préfet de Meurthe-et-Moselle en visite à la base de loisirs Solan de Moineville © Radio France - Magali Fichter

Moineville, France

Pendant vos vacances, les services de l'état veillent à votre sécurité. C'est en tout cas le message délivré, ce lundi, à Moineville dans le Pays-Haut, sur la base de loisirs Solan, qui a été contrôlée lors d'une "opération interministérielle vacances". Une opération menée par la préfecture de Meurthe et Moselle, avec des équipes de l'Agence régionale de santé, de la Direction départementale de la protection des populations ou encore de la cohésion sociale.

Contrôle sanitaire du snack de la base de Moineville - Radio France
Contrôle sanitaire du snack de la base de Moineville © Radio France - Magali Fichter

Contrôle des frigos aux canoë-kayaks

L'idée étant de tout vérifier : les installations, les sanitaires, l'hygiène alimentaire, les diplômes du personnel, et jusqu'aux gilets de sauvetage qui servent aux canoë-kayaks : "On regarde les carnets de bords, avec dessus, le numéro des embarcations, l'année d'entrée des gilets, avec le test de flottabilité qui doit être fait une fois par an pour être sûr que si un enfant tombe à l'eau, il remonte," explique Valérie Monnier, conseillère sportive pour la Direction départementale de la cohésion sociale. Tout de suite, on comprend mieux pourquoi c'est important de contrôler.

Ce qui est important, c'est la peur du gendarme" Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle

Ce contrôle en question n'était pas inopiné, et d'ailleurs, tout est en règle. Mais il y en a entre 300 et 400 chaque année en Meurthe-et-Moselle ou en Moselle, et la plupart sont inopinés, ce qui fait que les infractions graves sont rares, explique Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle : "Ce qui est important, c'est la peur du gendarme. Comme ils savent qu'il va y avoir des contrôles, les gestionnaires de centres vérifient les produits périmés, la chaîne du froid, les contrôles techniques. Tous les ans, nous vérifions une partie des centres, et nous tournons chaque année. Cela permet d'assurer une bonne sécurité des enfants qui sont dans les centres de vacances". 

Le préfet de Meurthe-et-Moselle vérifie les jeux d'extérieur pour enfants - Radio France
Le préfet de Meurthe-et-Moselle vérifie les jeux d'extérieur pour enfants © Radio France - Magali Fichter

Pour la direction départementale de la protection des populations, en moyenne, un tiers des contrôles mettent au jour des anomalies. Heureusement dans la grande majorité des cas, un simple rappel suffit. Sachez aussi que vous pouvez signaler vous-même des problèmes que vous rencontrez sur des centres de vacances à la DDPP.