Société

Pour les fêtes de fin d'année les Provençaux se ruent sur les fruits de mer

Par Marion Bargiacchi, France Bleu Provence vendredi 23 décembre 2016 à 19:33

Pour Noël, c'est coquillages et crustacés...
Pour Noël, c'est coquillages et crustacés... © Maxppp - Pierre HECKLER

C’est l’heure des derniers préparatifs pour les repas de fête. Comme chaque année, on pense à la dinde, aux marrons, au foie gras… mais les tables provençales aiment particulièrement les fruits de mer !

Chez Toinou, spécialiste des fruits de mer, la boutique ne désemplit pas… Aixois comme Marseillais viennent tous faire la queue pour chercher leurs commandes… Ici les gens sont assez friands de saveurs marines comme l'explique Stéphane, le responsable : "Les fêtes c'est l'occasion de manger de belles coquilles saint jacques, mais les provençaux sont particulièrement fan d'oursins !"

Une question de tradition

Pour Isabelle, tout est question de tradition… Sa commande est la même chaque année : "Dans mon panier j'ai des huîtres, des crevettes, des bulots, quelques moules aussi... j'ai gardé cette habitude. Pour moi le repas de Noël, c'est toujours avec des fruits de mer !"

Tellement une tradition, qu'elle gagne du terrain : les commandes ont augmenté cette année. Les responsables ont même dû en refuser ! Pour avoir ses bulots, il fallait commander une semaine avant les fêtes.

Certains font même des provisions

Marc et Anne, tous deux retraités, rejoignent leurs enfants à Grenoble. Mais pas question de partir sans les fruits de mer ! Alors ils ont tout prévu pour voyager en toute tranquillité. "Un sac isotherme, une caisse étanche pour éviter toute fuite d’huître sur la moquette de la voiture. On fait des provisions. C'est vrai que près de Grenoble, on n'en trouve pas ! On va prendre des huîtres, des praires, des amandes, des crevettes, du saumon, peut être des pattes de crabe et ce sera pas mal !"