Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour les plus démunis à Reims, la Croix-rouge a besoin de vêtements chauds et de bénévoles

vendredi 14 décembre 2018 à 18:22 Par Sophie Constanzer, France Bleu Champagne-Ardenne

Si elle reçu un don de couvertures, l'union locale de la Croix-rouge à Reims ne cache pas ses besoins pour aider les sans-abris dans la rue. Besoins en couvertures, en vêtements chauds et surtout : besoin urgent de bénévoles pour assurer les maraudes.

Les bénévoles ont reçu un don de couvertures : ici 24 cartons.
Les bénévoles ont reçu un don de couvertures : ici 24 cartons. © Radio France - Sophie Constanzer

Reims, France

Se ravitailler en couvertures, voilà la mission de ce vendredi 14 décembre pour deux bénévoles de la Croix-rouge à Reims. 24 cartons de couvertures, neuves, qui vont faire le bonheur des bénévoles qui font les maraudes, car ils vont pouvoir les distribuer aux sans-abris. "J'ai écrit à la ministre des Armées et on a eu un don de 500 couvertures, ce qui nous permet de voir venir un peu mais malgré tout 500 couvertures c'est vite distribué", souligne Jean-Luc Geoffroy, administrateur de l'union locale de Reims.

500 couvertures offertes par l'Armée, récupérées à Mourmelon

La Croix rouge manque aussi de vêtements chauds. Des bonnets, des gants, des écharpes d'autant plus nécessaires que les températures sont en chute. Les températures pourraient être comprises entre - 7 et - 4 degrés dans la Marne ce samedi matin. "Ca nous arrive de plus avoir de couvertures de survie, plus de couvertures en laine... et là on a refait des démarches auprès des lycées et des collèges pour avoir des bonnets et des écharpes car c'était pareil on en a plus", assure Bruno, un bénévole qui peut faire parfois deux à trois maraudes par semaine. 

On cherche des bénévoles : c'est urgent, urgent 

Aujourd'hui, seule une trentaine de personnes se relaient régulièrement pour assurer les maraudes de la Croix-rouge à Reims. C'est peu pour des maraudes qui ont lieu 7 jours sur 7, de 20 h à minuit. Sachant qu'il faut minimum trois personnes pour faire une maraude. Et les difficultés sont encore plus importantes à l'approche de Noël. "On a des jeunes de Sciences po qui se sont engagés mais à la fin de la semaine ils sont en vacances... pareil pour les autres étudiants qui vont avoir les vacances de Noël... ", explique Jean-Luc Geoffroy, administrateur de l'union locale de Reims. 

Pour les aider : 

  • Union locale de la Croix-rouge : 03 26 46 31 93 
  • Rue Joliot Curie à Reims, ouverte du lundi au vendredi de 13 h à 17 h. 
  • Maraudes jusqu'au 31 mars, de 19 h h à minuit.