Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pour les Roms qui cherchent à s’intégrer le parcours est semé d’embuches

mardi 1 octobre 2013 à 11:50 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Selon le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, la plupart des Roms n’ont pas la volonté de s’intégrer, ils n’ont pas vocation à rester en France. C’est ainsi que le ministre justifie les expulsions de camps roms. S’intégrer, c’est pourtant la volonté de nombreux Roms. Mais voilà, la tâche n’est pas facile car il faut résister au racisme, au rejet et aux moqueries pour les plus jeunes.

Camp de roms Ile-de-France
Camp de roms Ile-de-France © Radio France/Martine Bréson

Héléna a 16 ans. Depuis qu’elle est arrivée en France, elle a tout fait pour s’intégrer. Pas facile quand on est balloté de camp en camp. Aujourd’hui, Héléna suit des études dans un lycée professionnel d’Ivry-sur-Seine. Le plus compliqué pour Héléna ce ne sont pas les études, c’est d’être montrée du doigt et de subir des remarques désobligeantes, un racisme qui pourrait bien lui faire tout lâcher.

S rom

E Helena, rom