Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour Noël, ce traiteur de Porte-Joie relance ses cuisines avec des repas à domicile

C'est traditionnellement l'une des périodes les plus chargées de l'année pour les traiteurs. Pour ce Noël 2020, certains s'adaptent et proposent des repas en livraison pour continuer une activité. C'est le cas d'Otrechoze, dont les cuisines sont installées à Porte-Joie dans l'Eure.

L'activité a repris pour cette période de Noël dans les cuisines du traiteur Otrechoze.
L'activité a repris pour cette période de Noël dans les cuisines du traiteur Otrechoze. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Quand il déambule dans son laboratoire à Porte-Joie, Franck Archimbaud, le fondateur et patron du traiteur Otrechoze, ne peut dissimuler sa joie. "Ça fait du bien, on avait vraiment l'impression d'être mort", lâche-t-il. Depuis le mois de mars et le premier confinement, ses équipes n'ont que très peu travaillé. Face à l'incertitude de cette fin d'année, il a donc décidé de proposer un repas de Noël et d'en faire la pub pour relancer la machine. 

"On propose un repas gastronomique abordable, à 28 euros, en livraison à domicile ou en retrait, et ça cartonne ! Sur le 24, 25 et 26 décembre, on fait 250 repas." D'habitude, le traiteur n'en vend qu'une cinquantaine. Pour assurer les commandes, la majorité des employés sont donc revenus travailler. "C'est vrai que ça fait du bien de retrouver les cuisines et les produits", s'enthousiasme Laurine, en pleine préparation des entrées. 

ECOUTEZ - Le reportage de France Bleu Normandie

Les employés sont revenus travailler pour préparer ce repas de Noël.
Les employés sont revenus travailler pour préparer ce repas de Noël. © Radio France - Benjamin Recouvreur

Il ne faut pas perdre de temps pour remplir toutes les barquettes que les clients réchaufferont chez eux. "C'est bien parce qu'on peut tout préparer à l'avance, et profiter des fêtes de Noël en famille tout en ayant travailler", ajoute Fabien. 

"Montrer qu'on n'est pas mort"

Le succès de cette formule ne vient cependant pas compenser la perte causée par la crise du Covid. En temps normal, les équipes de Franck préparent des grands buffets ou repas de Noël pour des entreprises par exemple. Cette année, il n'y en a aucun. 

En principe, on tourne à 150 000€ de chiffre d'affaires sur la période de Noël, et là on tombe à 6 000 - Franck Archimbaud, fondateur du traiteur Otrechoze

ECOUTEZ - "L'objectif, c'est de montrer qu'on n'est pas mort !" Franck Archimbaud, patron d'Otrechoze

Le patron estime que son entreprise a perdu 80% de son chiffre d'affaires depuis le début de la crise. "Ça va continuer à la rentrée", pense-t-il. En attendant, ces vacances de Noël sont comme une parenthèse, un moment festif qui leur permet de retrouver un peu du monde d'avant. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess