Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour permettre à tous de vivre la Toussaint, les paroisses de Tulle multiplient les messes et bénédictions

-
Par , France Bleu Limousin

La Toussaint est très suivie en Corrèze. Pour que le maximum de chrétiens puissent malgré le covid suivre les cérémonies, l'ensemble missionnaire de Tulle a augmenté le nombre de messes et propose des célébrations dans les cimetières.

La Toussaint est une fête religieuse qui est toujours très importante en Corrèze
La Toussaint est une fête religieuse qui est toujours très importante en Corrèze © Radio France - Salah Hamdaoui

Les célébrations de la Toussaint s'adaptent elles aussi à la crise sanitaire. Exemple dans l'espace missionnaire de Tulle où le nombre de messes est doublé cette année. Il y a par ailleurs beaucoup plus de bénédictions dans les cimetières. L'objectif est de pallier les règles de distanciations sociales qui divisent par quatre la capacité d'accueil des églises en augmentant le nombre des rassemblements et en en proposant beaucoup en extérieur. L'objectif est de permettre au plus de monde possible de venir ainsi honorer leurs morts. Au total ce sont ainsi près de 50 célébrations qui sont prévues en trois jours. 

Trois quarts d'enterrements chrétiens en Corrèze

"L'idée est de permettre au gens de se répartir sur les différents lieux pour ne pas avoir l'effet foule" précise l'abbé Nicolas Risso, vicaire général du diocèse de Tulle. Une condition sine qua none pour que la Toussaint ait lieu. Et en Corrèze celle-ci est suivie par beaucoup de monde rappelle le père Risso. "75 % des sépultures sont chrétiennes encore en Corrèze." Qui ajoute que "même les gens qui ne sont pas chrétiens peuvent venir à cette occasion-là dans les cimetières"

Une atteinte à l'humanité

C'est donc d'autant plus primordial que la Toussaint ait lieu absolument souligne l'homme d'église qui espère surtout que de nouvelles règles ne viendront pas d'ici ce week-end empêcher les cérémonies. "Ça serait assez traumatisant" assure Nicolas Risso. Il rappelle que durant le confinement surtout, mais même encore maintenant, nombre d'enterrements ont eu lieu sans que la famille ou les amis puissent être tous rassemblés. Ce qui prive les gens du rapport à la mort qui est une dimension profondément humaine explique-t-il. "Prendre soin des morts, c'est prendre soin de notre humanité et du lien qui fait notre humanité". Il serait donc pour lui "dommageable dans une société parcellée, où on a plutôt peur des autres, où on est dans l'éliminez vous les uns les autres, que ce lien-là fut lui aussi atteint".

Les horaires des messes et bénédictions de Toussaint en Corrèze

Choix de la station

À venir dansDanssecondess