Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Orléans Métropole vote une baisse d'impôts locaux

-
Par , France Bleu Orléans

Les élus d'Orléans Métropole ont voté une baisse de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères et de la redevance d'assainissement, pour 2021. Mais la taxe foncière va augmenter. Cela représente une économie de 100 euros par an pour un ménage en location (30 euros pour des propriétaires occupants).

Avis d'impôts locaux 2020
Avis d'impôts locaux 2020 © Maxppp - Bruno Levesque

Ce jeudi soir, les élus réunis en conseil métropolitain à Orléans ont voté plusieurs mesures anti-crise, dont une baisse importante d'une partie des impôts locaux en 2021. Il s'agit de "préserver les ménages les plus modestes", affirme le président d'Orléans Métropole Christophe Chaillou.

Taxe ordures ménagères en baisse de 33%

La taxe d'enlèvement des ordures ménagères va donc baisser de 33% l'an prochain, et le tarif de la redevance d'assainissement va diminuer de 25%. En revanche, le taux de la taxe foncière (payée par les propriétaires) va augmenter de 3%. 

Les locataires de logements dans la métropole "grands gagnants" ?

Au final, ces mesures permettront aux habitants de l'agglomération d'Orléans de faire des économies, assure la Métropole. Le gain sera évidemment plus important pour les locataires de leurs logements que pour les propriétaires occupants.

Selon les projections d'Orléans Métropole, un ménage qui est locataire de son logement et qui ne paie donc pas de taxe foncière verra ses impôts locaux baisser de cent euros sur l'année 2021. Pour un ménage qui est propriétaire occupant, ce gain sera de trente euros.

Réunion du conseil métropolitain, salle Fernand Pellicer, à Orléans, le 26 novembre 2020
Réunion du conseil métropolitain, salle Fernand Pellicer, à Orléans, le 26 novembre 2020 © Radio France - Antoine Denéchère

Dans le détail, pour un ménage, la baisse de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères représentera un gain de 68 euros, et celle de la redevance d'assainissement de 60 euros, tandis que la hausse de la taxe foncière (pour les propriétaires uniquement) sera de 100 euros dans le même temps.

Le produit attendu de la taxe foncière en hausse de 19,9 millions d'euros en 2021

Pour son budget 2021, la Métropole table donc sur une hausse des recettes liées à la taxe foncière de 19,9 millions d'euros (25,3 millions attendus contre 5,4 millions en 2020), ce qui compensera largement la baisse de recettes liée à la diminution des autres taxes : le produit attendu via la taxe "ordures ménagères" est de 21,5 millions d'euros en 2021 (contre 22,5 millions en 2020). Les recettes attendues l'an prochain via la redevance assainissement baisseront de 6,3 millions d'euros. 

Au global, les recettes fiscales totales attendues par Orléans Métropole (en incluant toute la fiscalité locale) seraient en hausse de 4% en 2021 (+ 7,1 millions).

D'autres mesures anti-crise décidées par Orléans Métropole

Lors de ce conseil métropolitain, durant lequel ont été débattues les orientations budgétaires pour 2021, d'autres mesures d'urgence dites "anti-crise" ont décidées. Le fonds d'aide d'Orléans Métropole aux TPE (très petites entreprises) touchées de plein fouet par les deux confinements va être abondé et sera d'un million d'euros. 

La Ville d'Orléans ajoutera un million d'euros pour soutenir ses commerçants ayant sollicité une aide (cela concerner les entreprises de moins de 20 salariés et de moins d'un million d'euros de chiffre d'affaires annuel), sachant que la métropole "s'engage à verser une aide équivalente aux commerçants des 21 autres communes" de l'agglomération

Il s'agit d'aides à l'investissement (entre 500 et 3500 euros par entreprise) ou de soutien à la trésorerie, indique la Métropole (2000 euros par dossier).

Inciter les consommateurs à retourner dans les commerces en ville

Enfin, lors de ce conseil métropolitain, la gratuité des tramways et bus lors des samedis jusqu'à fin janvier et les deux dimanches avant Noël a été adoptée. Il s'agit d'inciter les consommateurs à revenir dans les commerces de la métropole, durement touchés par le confinement. Par ailleurs, le stationnement sera gratuit pendant 1h30 chaque jour dans les parkings couverts d'Orléans, jusqu'au 2 février 2021, et à partir du 28 novembre 2020. Même chose pour le stationnement en voirie (1h30 gratuites), puisque la mesure a été adoptée en conseil municipal à Orléans la semaine dernière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess