Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Étudiante à Paris, Constance vit en cohabitation avec Bernard, 72 ans

Par

Constance a choisi la cohabitation intergénérationnelle pour faire ses études à Paris. Elle partage l'appartement de Bernard, qui a 50 ans de plus qu'elle. Un pari gagnant pour son confort, ses loisirs et son portefeuille.

"J'appréhende le jour où je vais partir de la coloc." Après bientôt 2 ans de cohabitation intergénérationnelle avec Bernard, dans le XIVe arrondissement de Paris, Constance se sent désormais comme à la maison. En 2021, elle a fait le pari de vivre en cohabitation avec une personne âgée pour effectuer ses études à Paris.

Publicité
Logo France Bleu

Elle partage au quotidien un appartement avec Bernard, dont il est le propriétaire. Ils ont une différence d'âge de 50 ans.

La cohabitation intergénérationnelle pour le confort et les économies

Dans l'esprit collectif, la cohabitation intergénérationnelle rime souvent avec services à rendre. Avec la plateforme de mise en relation Colette sur laquelle Constance est tombée un peu par hasard, il n'y a pas ce type de contrepartie. C'est un bon plan pour tout le monde  ! En échange d'un loyer de 538 euros, elle bénéficie d'une chambre et des lieux de vie communs d'un appartement de 93 mètres carrés.

"Je préfère payer 500 euros pour 93 mètres carrés à partager avec une personne géniale qu’être dans 10 mètres carrés à payer exactement le même prix." – Constance

Après une nuit "test" chez Bernard, la jeune étudiante s'est rapidement sentie à l'aise. Chez Bernard, Constance n'est "pas seule" et "peut se confier". Le contact est bien passé entre les deux, qui parlent désormais de tout : cuisine, amour, sport, littérature... Constance a même eu la chance de trouver un piano dans l'appartement, une belle surprise pour elle, comme pour Bernard qui est "très content que son piano revive".

En cuisine, ces deux-là ne sont jamais très loin quand une occasion se présente : "On cuisine ensemble, mais il ne faut pas que ce soit une obligation. Pour le ménage, c'est pareil !" Il arrive à Bernard de cuisiner pour les amis que Constance ramène à la maison, comme des lasagnes végétariennes dont il a appris la recette spécialement pour l'occasion.

Des points communs entre générations

Constance a été surprise des nombreux points communs entre sa génération et celle de Bernard : "Il n'y a pas que les jeunes qui ont la flemme."

La locataire s'est aussi retrouvée devant la collection d'anciens vinyles du propriétaire. Avec une platine et les enceintes installées dans le salon, elle peut s'émerveiller devant les goûts musicaux de Bernard. C'est elle qui lui fait parfois redécouvrir "ses vieilleries".

Ce "cocon de cohabitation" apprend à Constance à être plus à l'écoute des autres que si elle vivait seule. "On a tellement à apprendre des personnes plus âgées que nous, elles ont l'expérience [...], ça nous apporte beaucoup pour ce que l'on sera demain."

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu