Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Coronavirus : pour se protéger, trois messes de minuit au lieu d'une à la cathédrale d'Alès

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Respect des gestes barrières, distanciation et gel hydroalcoolique pour la messe de minuit à la cathédrale d'Alès. Pour se protéger encore davantage contre le coronavirus et pour faire face à une affluence espérée, trois offices seront célébrés pour cette nuit bien particulière de Noël 2020.

La crèche de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès.
La crèche de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou

Pas de fêtes de Noël sans messe de minuit, ce sera le cas dans tout le diocèse de Nîmes et y compris à la cathédrale Saint-Jean-Baptiste d'Alès, cathédrale entièrement rénovée entre 2018 et 2020 pour 4,5 millions d'euros. Les catholiques alésiens ne manqueront pas de se réunir en respectant les règles sanitaires (place espacée, gel hydroalcoolique). Pour faire face à la pandémie et à l'affluence espérée, il y aura trois célébrations.

"Trois pour le prix d'une", dit avec le sourire le père Hervé Rème. Saint-Jean-Baptiste, ouvrira largement ses portes aux catholiques y compris à ceux venus d'autres régions venus passer les fêtes en famille dans les Cévennes. Pas question pour les paroissiennes de rater la Nativité quelles que soient les circonstances sanitaires. "Christ est toujours là, le mystère aussi, pour moi cela ne change rien" explique cette fidèle. "Ce sont les hommes qui décident des barrières sanitaires", dit cette autre.

3 messes de minuit au lieu d'une seule à Alès.

"L’espérance, c'est dans la difficulté qu'on la trouve."

"Moi aussi, cela me gonfle le masque !" Le père Hervé Rème vit bien dans son époque. "Le masque, on le porte dans l'église, le gel hydroalcoolique à l'entrée et la distanciation sociale est observée" poursuit-il. "Il faut faire avec, mais le Christ est aussi dans les conditions que nous impose la pandémie".

Fêter la nativité accompagnée des gestes de protection contre la pandémie.

"Je vais à la messe de minuit depuis que je suis toute petite."

Nicole habite Saint-Christol-lès-Alès, tout près d'Alès. Depuis qu'elle est enfant, en Guadeloupe, elle a accompagné sa mère à la messe de minuit. "La foi que j'ai, c'est que Dieu m'a toujours guidée, Marie aussi", nous dit-elle. Pas question, malgré la Covid-19, de ne pas faire de même en 2020. Son souhait ? "Que nous soyons tous ensemble pour combattre le virus et le vaincre".

Nicole, "pas question de manquer la messe de minuit à Alès".

Messes de la nuit de Noël à la cathédrale d'Alès à 17h, 19h30 et minuit ce jeudi 24 décembre.

Le père Hervé Reme de la cathédrale d'Alès.
Le père Hervé Reme de la cathédrale d'Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou
Une cathédrale à Alès dernièrement rénovée.
Une cathédrale à Alès dernièrement rénovée. © Radio France - Ludovic Labastrou
Thierry Martin, l'organiste de Saint-Jean-Baptiste.
Thierry Martin, l'organiste de Saint-Jean-Baptiste. © Radio France - Ludovic Labastrou
Choix de la station

À venir dansDanssecondess