Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Pourquoi les pompiers manifestent dans les Ardennes ?

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une cinquantaine de pompiers et de représentants syndicaux de la fonction publique étaient rassemblés devant la préfecture des Ardennes ce mardi midi. Au-delà des revendications portées nationalement, ils réclament plus de moyens pour remplir leur mission.

Une cinquantaine de pompiers manifestent devant la préfecture des Ardennes
Une cinquantaine de pompiers manifestent devant la préfecture des Ardennes © Radio France - Alexandre Blanc

Charleville-Mézières, France

Il n'y avait pas le feu à la préfecture des Ardennes ce midi... Si une cinquantaine de pompiers étaient présents, c'était pour manifester à l'appel de la CGT du SDIS 08. On ne s'en rend pas forcément compte car les services de secours continuent de fonctionner mais 7 syndicats ont déposé un préavis de grève mi-juin à l'échelle nationale. Préavis relayé dans les Ardennes depuis le 1er juillet.

Au-delà des revendications sur la reconnaissance comme métier à risque, sur le retrait du projet de loi sur la fonction publique, ou de la demande de mieux analyser les risques de cancer liés aux fumées toxiques, les pompiers ardennais dénoncent un manque de moyens

Des gradés pour faire rouler les camions

La réforme de la filière professionnelle des sapeurs-pompiers, actée en 2012, prévoit des grades minimum pour faire rouler chaque engin à compter du 1er janvier 2020. Depuis, le Service départemental d'incendie et de secours des Ardennes (SDIS 08) a bien nommé 25 adjudants et 25 sergents. Mais le compte n'y est pas pour le secrétaire général de la CGT SDIS 08. Kévin Topin demande 5 nominations d'adjudants et 4 nominations de sergents supplémentaires.

Si nous n'avons qu'un seul adjudant un jour donné à Charleville-Mézières ou à Sedan, on ne pourra faire partir qu'un seul engin d'incendie et on devra attendre des renforts extérieurs qui mettent 30 minutes à arriver" - Kévin Topin, secrétaire CGT SDIS 08

Dans un communiqué signé par le président du Conseil d'administration Jean Godart, le SDIS 08 "réaffirme l'objectif d'être en conformité avec les textes (...) au 1er janvier 2020" et estime "qu'il sera en capacité de remplir ses obligations", mais se dit prêt à nommer un adjudant supplémentaire "en cas de difficulté".

Choix de la station

France Bleu