Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

PRATIQUE - Les changements à venir avec le prélèvement à la source

mercredi 11 avril 2018 à 17:52 Par Stéphane Barbereau, France Bleu Nord

Au 1er janvier 2019, l'impôt sur le revenu sera prélevé à la source. Il sera directement déduit du salaire, de la pension de retraite ou de l'indemnité chômage. 2 214 000 contribuables sont concernés dans le Nord-Pas-de-Calais.

Présentation du dispositif d'explications du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu
Présentation du dispositif d'explications du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu © Maxppp - Vincent Isore

Lille, France

Attention, révolution en vue. Les feuilles d'imposition 2018 ont commencé à arriver dans les boîtes aux lettres ou les boîtes mails des contribuables du Nord (1 408 364 foyers fiscaux) et du Pas-de-Calais (805 379 foyers fiscaux). Il y a est beaucoup questions du prélèvement à la source qui sera mis en place au 1er janvier 2019, les modalités sont à décider dès maintenant.

Première nouveauté : la télé-déclaration se généralise

L'an prochain, tous les contribuables devront remplir leur déclaration d'impôts via internet. Pour cette année, cela concerne les personnes qui ont gagné plus de 15 000€ de revenus en 2017, soit la quasi-totalité des contribuables. Ce qui ne réjouit guère Marie, 74 ans, une retraitée de Lomme, près de Lille : 

On est peut-être des gogols mais on n'a pas internet. J'ai travaillé 20 ans sur un ordinateur et j'ai pas envie d'avoir internet. Du coup, on se fait passer pour des c...

Dans le Nord, 40% des habitants sont imposables, un chiffre qui descend même à 35% dans le Pas-de-Calais. La moyenne nationale est de 50% de personnes imposables. Ce prélèvement à la source ne changera rien, il ne s'agit pas d'augmenter les impôts.

Des prélèvements plus réactifs

Le prélèvement d'impôts à la source devrait permettre de gagner en réactivité. Aujourd'hui, si on perd son travail en cours d'année, il faut attendre l'année suivante pour rectifier à la baisse ses impôts. Avec ce nouveau système, l'impôt sera réduit un à deux mois après la perte de son emploi. Concernant les crédits d'impôts pour les services à la personne, il y aura la mise en place d'une avance de 30% en février à partir de 2019, pour les contribuables qui ont déclaré des frais de garde d'enfants, des frais pour une à domicile ou une aide ménagère en 2017. Les 70% restants du crédit d'impôts seront versés en septembre.

2018, une année blanche fiscalement ?

C'est le leitmotiv de Gérald Darmanin, le Ministre de l'Action et des Comptes Publics : 

L'année 2018 sera une année où on ne paiera pas d'impôts

Ce ne sera pas tout à fait le cas. Les impôts basés sur les revenus 2017 seront payés cette année, on continuera donc à régler ses impôts si ses revenus n'ont pas changé. Une exception : les salariés qui auront bénéficié d'augmentation depuis le 1er janvier ou qui ont fait ou feront des heures supplémentaires d'ici la fin de l'année 2018. Ces "surplus" de revenus ne seront en effet pas fiscalisés

Les indépendants qui seraient tentés par l'effet d'aubaine de cette "année fiscale blanche" et qui se verseraient des revenus bien plus importants cette année devront écouter cet avertissement de Gérald Darmanin : 

si des petits malins avaient eu l'idée de se verser d'énormes dividendes, ils devront les rattacher à leurs impôts de 2019

L'administration fiscale effectuera des contrôles afin d'éviter toute fraude ou optimisation trop profonde.