Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des bénévoles du Secours Catholique formés par EDF pour lutter contre la précarité énergétique

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le Secours catholique des Hauts-de-Lorraine et EDF ont signé ce mercredi 23 juin un nouveau partenariat pour lutter contre la précarité énergétique. Objectif : accompagner 110 000 personnes qui peinent à payer leurs factures en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges.

Le président du Secours Catholique des Hauts-de-Lorraine Denys Blandin et la directrice développement territorial EDF Lorraine Samia Henry
Le président du Secours Catholique des Hauts-de-Lorraine Denys Blandin et la directrice développement territorial EDF Lorraine Samia Henry © Radio France - Isabelle Baudriller

La précarité énergétique a sa définition : plus de 8% des revenus consacrés aux dépenses énergétiques. Une personne sur dix vit aujourd'hui dans la précarité énergétique en France, autrement dit a des difficultés à payer ses factures de gaz, d'électricité ou encore de fuel. Une situation que combat le Secours Catholique des Hauts-de-Lorraine, qui agit en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges. 110 000 personnes sont concernées dans les deux départements. 

834€ de revenu moyen par personne et par mois

L'association a renouvelé ce mercredi son partenariat avec EDF pour accompagner les familles qui peinent à payer leurs factures. "C'est vraiment un sujet récurrent, prégnant", souligne Denys Blandin, président du Secours Catholique des Hauts-de-Lorraine. "Lorsqu'on a un public dont le revenu moyen par personne et par mois est de 834€, on est aux limites pour assurer les fonctions vitales classiques. Pour peu que vous ajoutiez un logement déficient en terme d'isolation, vous avez très vite des factures énergétiques très importantes qui sont en totale contradiction avec le niveau de revenu."

A travers ce partenariat, EDF trouve un relais pour accompagner ses clients les plus fragiles. "On s'assure que le contrat n'est pas surdimensionné, que le client a la bonne puissance de façon à ce qu'il paye le tarif le plus juste", indique Samia Henry, directrice développement territorial EDF Lorraine. "On l'accompagne également avec des conseils sur les économies d'énergie. Par des gestes assez simples, on peut faire baisser de plus de 20% la facture énergétique."

La précarité énergétique touche 10% de la population française
La précarité énergétique touche 10% de la population française © Radio France - Isabelle Baudriller

Climat de confiance, de respect, sans jugement

Les bénévoles du Secours catholique - ils sont 1 050 dans les deux départements - sont ou vont être formés aux différents dispositifs d'aide. Ils deviennent ainsi des relais. "Je pense qu'on a dans notre ADN une capacité à créer ce climat de confiance, de respect, cette absence de jugement. Le fait qu'on côtoie les gens souvent dans la durée, tout cela créé des conditions favorables pour avancer", souligne Denys Blandin.

Une première convention de ce genre entre l'association et EDF a été signée il y a 9 ans pour les familles de Meurthe-et-Moselle. Elle est renouvelée et étendue cette fois aux foyers en difficulté dans les Vosges

Choix de la station

À venir dansDanssecondess