Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Précarité : les étudiants tourangeaux touchés eux aussi

-
Par , France Bleu Touraine

Selon l'observatoire de la vie étudiante, 125 000 étudiants vivent dans la précarité. Le Crous de l'académie Centre-Val de Loire a distribué l'année dernière plus de 58 millions d'euros d'aides diverses et de bourses. Une somme pas forcément suffisante.

 Les Halles de Rabelais est une association étudiante qui distribue deux fois par mois des colis alimentaires aux étudiants dans le besoin.
Les Halles de Rabelais est une association étudiante qui distribue deux fois par mois des colis alimentaires aux étudiants dans le besoin. © Radio France - Thibault Lecoq

Tours, France

Le chiffre a de quoi faire peur. 5 % des étudiants en France sont dans un état de précarité d'après l'observatoire de la vie étudiante. Malgré les aides et les bourses de l'État, certains ne s'en sortent pas. D'autres doivent cumuler études et travail. Dans la région Centre-Val de Loire, près de 27 000 étudiants sont aidés par le Crous, l'organisme chargé d'aider les étudiants en leur donnant des aides et en proposant des logements en cité universitaire.

Les associations pour se nourrir

Parmi les 30 000 étudiants de l'université de Tours, certains se tournent vers les Resto du cœur. Michel Flamé, le président de l'association en Indre-et-Loire, voit le nombre d'étudiants bénéficiaires augmenter. "On aide entre 150 et 200 étudiants et ça augmente de huit à dix pour-cent chaque année", estime-t-il. Autre solution à Tours : les Halles de Rabelais. Cette association étudiante est installée à la maison de l'étudiant au parc Grammont. Elle distribue deux fois par mois des colis alimentaires aux étudiants dans le besoin. En moyenne, à chaque distribution, entre 50 et 70 colis sont distribués. Les aliments viennent de la banque alimentaire. Dans les colis, des pâtes, du riz, des conserves ou encore de l'huile. Le strict nécessaire pour se faire à manger. Pour recevoir des denrées, il faut être un étudiant de l'université. Les deux premiers colis sont offerts, car c'est de l'aide d'urgence. Pour le troisième, il faut rencontrer une assistante sociale. Elle va estimer les besoins de chaque bénéficiaire et donner un bon pour un colis aux étudiants. L'aide n'est pas totalement gratuite. En échange, les étudiants doivent payer une cotisation de dix euros par an. Une somme modique qui permet d'alléger le budget. Les bénéficiaires sont en majorité des étudiants étrangers. Sans accès aux bourses, leur situation économique est très compliquée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu