Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 - La préfète de Corrèze Salima Saa attend que "chaque corrézien soit responsable"

-
Par , , France Bleu Limousin

La Corrèze est depuis jeudi dernier en "zone d'alerte" au coronavirus, ce qui induit quelques changements, notamment en matière de regroupements. Mais la préfète de la Corrèze Salima Saa se veut rassurante et en appelle à la responsabilité. Elle était l'invitée de France Bleu Limousin ce lundi matin

Salima Saa, Préfète de Corrèze
Salima Saa, Préfète de Corrèze © Radio France - Philippe Graziani

La Corrèze est depuis jeudi dernier en "zone d'alerte" au coronavirus, ce qui induit quelques changements dans les comportements, notamment en matière de regroupements. Invitée ce lundi matin de France Bleu Limousin, la Préfète de la Corrèze Salima Saa a indiqué que le taux d'incidence était désormais de 59,1 (nombre de personnes positives pour 100.000 habitants), et que le taux de positivité des tests s'élevait à 5,5%. Il y a par ailleurs ce matin 10 personnes hospitalisées, dont une en réanimation.

Un port du masque étendu

Salima Saa a confirmé que les rassemblement festifs et familiaux de plus de 30 personnes étaient interdits à partir d'aujourd'hui "dans les salles des fêtes, les chapiteaux ou les tentes" a-t-elle précisé. 

Concernant le port du masque, Salima Saa a indiqué qu'il était désormais obligatoire pour tous les regroupements de plus de 10 personnes, et aussi sur les marchés, les fêtes foraines, près des établissements scolaires, aux abords des établissements recevant du public, et près des gares et des commerces. En fonction de l'évolution de la situation, le port du masque pourrait être étendu dans le centre-ville de Brive et dans le centre-ville de Tulle, "mais c'est à étudier avec les maires en fonction des cas".

Pas d'autres mesures dans l'immédiat

"Cet arrêté est valable 15 jours, et nous réévaluerons la situation dans deux semaines" a expliqué Samila Saa. "Personne ne souhaite aller plus loin, et si chacun respecte les règles, nous maîtriserons l'épidémie" a-t-elle expliqué. "J'attends que chaque corrézien soit responsable".

Concernant les grands événements sportifs, comme les matches de rugby du CAB, la jauge reste à 5.000 personnes. 

Enfin, "les hôpitaux sont prêts à accueillir des malades si nécessaire" a conclut Salima Saa, disant espérer "que nous n'arriverons pas à la situation dramatique que nous avons connu au début".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess