Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Prélèvement à la source : pourquoi faut-il (quand même) remplir sa déclaration de revenus pour 2018 ?

vendredi 12 avril 2019 à 16:17 Par Magali Fichter, France Bleu Lorraine Nord

2018 est une année blanche : les revenus courants de l'année dernière ne sont pas imposables. Pourtant, il faut les déclarer. En Moselle, vous avez jusqu'au 4 juin pour le faire (ou le 16 mai si vous déclarez sur papier, mais Internet est désormais obligatoire dans la plupart des cas).

La déclaration en ligne est désormais obligatoire, sauf dans certains cas
La déclaration en ligne est désormais obligatoire, sauf dans certains cas © Maxppp -

Moselle, France

C'est le moment de déclarer vos revenus de 2018 ! Et ce, même si l'on est passé au prélèvement à la source, et que 2018 est une année blanche. A quoi ça sert, et pourquoi est-ce obligatoire ? On vous explique tout.

Parce que pour pouvoir effacer l'ardoise, il faut faire le bilan

En 2019, vous êtes prélevés à la source sur vos revenus de 2019. Pour éviter que vous ne payiez deux fois, à la fois pour cette année et pour l'année dernière, l'impôt sur vos revenus courant de 2018 va être annulé, via un"crédit d'impôt modernisation et recouvrement". Mais pour cela, il faut que les Finances publiques puissent faire le point sur votre situation, notamment pour pouvoir vous rembourser si vous avez droit à des réductions ou des crédits d'impôt.

Parce que les revenus "exceptionnels" de 2018 restent imposables

L'effacement de l'impôt ne concerne que vos revenus courants - salaires, 13ème mois, prime de Noël, heures supplémentaires, etc. Les revenus exceptionnels, eux, restent imposables et doivent être mentionnés dans votre déclaration : il y a des cases spéciales prévues à cet effet. Pour savoir ce qui est imposable, il suffit de se poser cette question : s'agit-il d'un revenu récurrent chaque année ? Si la réponse est non, il s'agit d'un revenu exceptionnel. Par exemple, une prime de départ, de mariage, d'installation, une indemnité de licenciement (pour sa fraction imposable...) A noter que la prime dite "Macron" perçue dans certaines entreprises n'est pas imposable.

Parce que, si vous ne payez pas d'impôt, vous avez besoin d'un avis de non-imposition

Les contribuables non-imposables doivent aussi remplir leur déclaration. C'est grâce aux informations que les Finances publiques pourront récupérer qu'elles pourront leur délivrer leur avis de non-imposition, pour qu'ils puissent faire valoir leurs droits auprès des organismes sociaux, et aussi pour bénéficier du nouvel allègement de la taxe d'habitation qui passe de 30 à 65% pour les foyers les plus modestes.

Parce qu'a priori, si vous déclarez en ligne, cela ne devrait pas être trop compliqué

A noter : désormais, la déclaration en ligne est obligatoire, sauf si vous habitez dans une zone blanche ou que vous n'avez pas d'ordinateur. Une déclaration sur l'honneur suffit et vous pouvez toujours déclarer "à l'ancienne". Si vous avez des difficultés, vous pouvez vous faire aider et avoir accès à un ordinateur dans n'importe quel centre des impôts. L'avantage de la télédéclaration, c'est que vos revenus courants sont pré-remplis, et que la plupart du temps, une vérification et une validation des informations suffisent.

Le calendrier fiscal 2019 - Visactu
Le calendrier fiscal 2019 © Visactu -