Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Première étape du déconfinement : les courses à Dantxaria oui, à Irun non, les précisions du préfet

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu Béarn Bigorre

Le préfet des Pyrénées Atlantiques a précisé ce vendredi matin les annonces du président de la République ainsi que du gouvernement concernant le déroulé de ce déconfinement. Et parmi les précisions, à partir de ce samedi, il sera possible d'aller faire quelques courses à Dantxaria, pas à Irun.

Le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz a précisé les annonces gouvernementales concernant le déconfinement
Le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz a précisé les annonces gouvernementales concernant le déconfinement © Radio France - Stéphane Garcia

"Il s'agit d'un allègement du confinement, pas d'un déconfinement" a commencé par annoncer le préfet des Pyrénées Atlantiques. Eric Spitz tenait un point presse en audio-conférence ce vendredi matin pour préciser les annonces du président de la République et du gouvernement et ses applications dans le département. "La situation épidémiologique dans le pays s'est amélioré, mais on est sur une pente fragile" a expliqué Eric Spitz. 

Point épidémiologique dans le département

Dans les Pyrénées Atlantiques, à ce jour, 344 personnes sont hospitalisés, ce qui comprend les personnes en soins de suite de réanimation. Le taux d'incidence, autrement dit, le nombre de cas pour 100.000 habitants, est de 145,9. Il est de 168,5 pour 100.000 habitants pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Par ailleurs, 24 personnes sont actuellement en réanimation, et neuf personnes sont décédées dans les 24 dernières heures, en tout, ce sont donc 167 personnes qui décédées depuis le début de la crise (52 sur la première vague, et donc 115 pour la seconde). 

"Il n'est pas question de lever la garde dans les prochains jours" 

Le préfet des Pyrénées Atlantiques a fait un point aussi sur les contrôles de police et de gendarmerie. "Depuis le 30 octobre, les contrôles de police ont permis de dresser 540 procès verbaux, 1067 pour les gendarmes" détaille Eric Spitz. Le préfet qui précise que 500 policiers et gendarmes seraient mobilisés ce week-end comme les autres week-end depuis le début du confinement pour veiller au respect des règles du confinement.

Dantxaria oui, Irun non

Par ailleurs, répondant aux questions des journalistes, le préfet a expliqué avoir été contact avec les représentants des gouvernements de Navarre, d'Aragon et de la communauté autonome du Pays basque et les règles différent. A partir de ce samedi 28 novembre, il sera en effet possible de se déplacer dans un rayon de 20km pendant trois heures. Il sera donc par la même occasion possible d'aller faire ses courses à Dantxaria. "En revanche, les autorités du Pays basque espagnol ne souhaite pas que les français aille dans les Ventas", a nuancé Eric Spitz. Ca concerne donc toutes celles d'Irun par exemple. La police de la communauté autonome basque la Ertzaintza veillera au respect de cette règle et pourra verbaliser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess