Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Grande Guerre : les commémorations de l'Anzac Day 2018 dans la Somme

Première Guerre mondiale : sur les traces du héros australien Sir John Monash

lundi 23 avril 2018 à 7:00 Par France Bleu Picardie, France Bleu Picardie

En cette année du centenaire de la Grande Guerre, le gouvernement australien fait coup double dans la Somme. En plus du traditionnel Anzac Day est inauguré, à Villers-Bretonneux le centre d'Interprétation John Monash. France Bleu Picardie part sur les traces de ce héros militaire Australien.

Sir John Monash à Londres en 1918
Sir John Monash à Londres en 1918 - National Archives of Australia

Villers-Bretonneux, France

Ce 24 avril 2018, à la veille de l'Anzac Day qui commémore les cent trois ans de la terrible bataille de Gallipoli entre les Alliés et l'Empire Ottoman, le gouvernement australien inaugure le centre d'interprétation  Sir John Monash à Villers-Bretonneux

Sur les traces de Sir John Monash dans la Somme

Il y a cent ans, sur le front français, les forces alliées, comptant notamment de nombreux Australiens ont stoppé l'avancée allemande qui visait Amiens puis la côte. Le Major Général John Monash (1865-1931), véritable héros dans son pays s'est illustré à plusieurs reprises au cours de ces ultimes mois de la Première Guerre Mondiale.

Qui est John Monash ?

Le ministère australien des Anciens Combattants décrit Sir John Monash comme "le commandant en chef le plus accompli de l'Australie au cours de la Première Guerre mondiale ainsi que, sans doute, de toute l'histoire militaire de l'Australie". Le centre d'interprétation situé à l'arrière du Mémorial de Villers-Bretonneux va donc porter le nom du militaire. Ce "musée" à la pointe de la technologie sera inauguré demain par le Premier Ministre australien et son homologue français Édouard Philippe.

Sir John Monash en 1923 - Aucun(e)
Sir John Monash en 1923 - H.S Cohen National Archives of Australia

John Monash est né le 27 juin 1865 à West Melbourne, de parents juifs prussiens. Il étudie l'ingénierie à l'université puis travaille dans le secteur de la construction. Passionné d'Histoire, enseignant retraité, le créateur du son et lumière sur la bataille de Pozières dans la Somme évoque aussi le goût du militaire australien pour la musique. "Il a été un excellent pianiste", relate Yves Potard qui ajoute que le morceau favori de Monash était "la Polonaise de Chopin". 

Yves Potard, professeur d'Histoire retraité et créateur du son et lumière sur la bataille de Pozières.

Son engagement militaire

Au début de sa carrière militaire, Monash rejoint les Fusils victoriens puis différents corps d'armée. Il gravit rapidement les échelons dans la hiérarchie. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, John Monash est nommé commandant de la 4e Brigade d'infanterie, contrôlant 17 navires qui atteignent l'Égypte en janvier 1915. Il fut promu brigadier général puis, sur le front occidental, il devient major général, au commandement de la 3e Division. Ses troupes servirent à Armentières, Messines, Broodseinde, Passchendaele et Ploegsteert.

Les papiers militaires de Sir John Monash - Aucun(e)
Les papiers militaires de Sir John Monash

Yves Potard, professeur d'Histoire retraité et créateur du son et lumière sur la bataille de Pozières.

Le génie militaire lors de la bataille du Hamel

Présent avec sa Division lors de la bataille de Villers-Bretonneux, Sir John Monash s'est surtout rendu célèbre lors de l'affrontement avec les Allemands dans la commune du Hamel située à quelques kilomètres de distance. Le 4 juillet 1918, Monash remporte la victoire en 93 minutes et grâce à la mobilisation simultanée de l'ensemble des moyens militaires et notamment de l'aviation. 

Sir John Monash a travaillé et peaufiné cette stratégie avec l'Etat Major australien, stationné dans différents sites dans le département de la Somme au cours du printemps puis de l'été 1918. Du 31 mars au 11 mai, il est accueilli au château de Saint-Gratien. Une petite commune qui, depuis ses hauteurs domine la vallée de la Somme et notamment Villers-Bretonneux. 

C'est l'arrière arrière grand-père d'Alexandre et Hortense Lefebvre qui a ouvert ses portes de son château aux australiens il y a tout juste cent ans. "Ca fait vraiment partie de l'histoire familiale", explique Alexandre qui précise que le bâtiment a été commandé en 1786. 

Grâce à une chaîne de télévision australienne, la famille a mis la main sur les oeuvres de peintres officiels de l'armée australienne pendant la Première Guerre Mondiale. Les toiles représentent la vie du QG au sein du château de Saint-Gratien. 

Une exposition de certaines reproductions de ces peintures est organisée du 21 avril au 1er mai au château de Saint-Gratien.