Société

Près d'un TER sur 10 est en retard chaque mois

Par Julie Guesdon, France Bleu mardi 8 avril 2014 à 11:51

Un train express régional (TER).
Un train express régional (TER). © MaxPPP - (photo d'illustration)

Le Parisien publie ce mardi un classement régional des retards des transports ferroviaires régionaux. A partir des chiffres de l'Autorité de la qualité de service dans les transports, découvrez où se situe votre région en matière de retards et d'annulations de TER.

Peut-on être ponctuel au bureau quand on prend le train ? Dans son édition du 8 avril, le Parisien a classé les régions selon l'importance des retards des TER. A partir des chiffres fournis par l'Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST), France Bleu vous propose de découvrir où se situe votre région en terme de ponctualité. En moyenne mensuelle, 8,96 % des trains arrivent à bon port avec un retard supérieur à 5 minutes.

Classement : où les TER sont-ils les plus en retard ?

Si vous vivez en Alsace, vous avez quatre fois plus de chance d'arriver à l'heure qu'en PACA. En effet, 3,85% des trains y sont en retards, contre 16,98% en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ci-dessous, découvrez le taux de retard des TER par région :

Alsace : 3,85%Haute-Normandie : 5,52% Champagne Ardenne : 5,79%Bretagne : 6,68%Basse-Normandie : 6,99%Poitou-Charentes : 7,02%Pays de la Loire : 7,39%Centre : 7,83%Limousin : 8,24%Picardie : 8,28%Nord-Pas de Calais : 8,50%Franche-Comté : 8,68%Auvergne : 9,18%Bourgogne : 9,51%Midi-Pyrénées : 9,96%Languedoc-Roussillon : 10,12% Aquitaine : 11,52%Rhône Alpes : 12,01%Provence-Alpes-Côte d'Azur : 16,98% Ndlr : données indisponibles en Corse, en Île-de-France et en Lorraine.

 

Comment s'expliquent les écarts ?

Selon le quotidien, la plus forte proportion de retard en PACA, dans le Rhône-Alpes ou encore l'Aquitaine s'explique par les infrastructures ferroviaires vieillissantes de ces régions. Christian Broucaret, spécialiste du TER pour la Fnaut y explique que depuis 2002, date où les transports ferroviaires sont pris en charge par les régions, celles-ci n'ont pas manqué de faire remarquer le "manque d'investissements de la SNCF". Pour protester, plusieurs régions dont Nord-Pas de Calais et Midi-Pyrénées ont décidé de suspendre leur paiements.

Partager sur :