Société

Près de 1.000 migrants du métro Stalingrad évacués à Paris

Par Pierre Coquelin, France Bleu Paris et France Bleu mercredi 30 mars 2016 à 12:41

Les migrants sont originaires d'Afrique et d'Afghanistan pour la plupart
Les migrants sont originaires d'Afrique et d'Afghanistan pour la plupart © Maxppp - Etienne Laurent

Ce mercredi matin, une opération de "mise à l'abri" de près de 1.000 migrants a été effectuée aux abords du métro Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris. C'est la 18e opération de ce type depuis juin dernier.

Ils sont originaires d'Erythrée, du Soudan, d'Afghanistan. Des migrants qui s'étaient installés depuis plusieurs mois dans des conditions précaires aux abords du métro Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris.

"Une méthode définie et conforme à nos valeurs"

Ce mercredi matin, pendant près de 2 heures, une opération  de "mise à l'abri" a été effectuée par les travailleurs sociaux, la préfecture d'Ile-de-France, la préfecture de police et la mairie de Paris. "L'opération s'est déroulée dans une grande sérénité", a expliqué le préfet d'Ile-de-France, Jean-François Carenco. C'est la 18e opération depuis juin dernier. "Depuis cet été, on s'est bien rodés pour caler une méthode définie et conforme à nos valeurs", ajoute le préfet.

Près de 6500 offres d'hébergement depuis juin

Au total , depuis le 2 juin 2015, près de 6500 offres ont été proposées aux personnes, dans l'un des 60 centres d'hébergement de la région Ile-de-France :

  • 3079 migrants sont toujours hébergés et font l'objet d'un accompagnement individualisé
  • 630 ont pu être orientés et hébergés vers des structures d'accueil dédiées à l'hébergement pérenne des demandeurs d'asile (Cada notamment)
  • 131 réfugiés ont été orientés vers un logement
  • 670 départs volontaires ont été recensés (pour la plupart, des migrants en transit qui cherchent à rejoindre l'Angleterre, l'Allemagne, l'Europe du Nord ou leur pays d'origine)

En Ile-de-France, on dénombre 8255 places d'hébergement d'urgence pour les demandeurs d'asile, dont 3838 à Paris. En Cada (centre d'accueil pour demandeur d'asile) seulement, il y a 3470 places dont 483 à Paris.