Société

Près de 1.800 candidats vont devoir repasser une épreuve du concours de l'école d'infirmiers du CHRU de Tours

Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu mardi 4 avril 2017 à 6:00 Mis à jour le mardi 4 avril 2017 à 8:50

Près de 1800 candidats vont devoir repasser l'une des épreuves du concours de l'IFSI de Tours
Près de 1800 candidats vont devoir repasser l'une des épreuves du concours de l'IFSI de Tours © Maxppp - Maxppp

C'est une grosse déconvenue pour près de 1.800 candidats au concours de l'école d'infirmiers du CHRU de Tours, l'IFSI, l'Institut de Formation en Soins Infirmiers. L'une des deux épreuves qu'ils ont passé le 11 mars dernier a été annulée.

Près de 1.800 candidats sont appelés à repasser l'une des épreuves du concours de l'IFSI, l'Institut de Formation en Soins Infirmiers, de Tours. Il s'agit de l'épreuve des tests psycho techniques. Le 11 mars dernier, quelques copies contenaient des sujets qui ne leur étaient pas destinés, une erreur dont les candidats, et donc les correcteurs, se sont rendus compte trop tardivement.

Conséquence, la direction du CHRU a décidé d'annuler cette épreuve et de la reporter à ce samedi 8 avril. Pour cette direction, c'était la moins pire des décisions. "Cela créait une situation de rupture d'égalité entre les candidats et on voulait assurer une égalité de traitement entre eux. En plus, si on avait laissé perdurer cette erreur et s'il y avait eu un recours, tout le concours aurait pu être annulé. Les conséquences auraient été plus dommageables", assure Amélie Roux, la DRH adjointe du CHRU en charge des écoles.

Le syndicat SUD Santé Sociaux s'indigne

Pour Delphine Laubu, du syndicat SUD Santé Sociaux, il y a bien rupture d'égalité entre ceux qui vont pouvoir repasser cette épreuve et ceux qui ne le pourront pas. "On sait que des salariés se présentent au concours, est-ce qu'ils vont pouvoir être libérés ? Pas sûr. Celui qui habite à 800 kilomètres, est ce qu'il va avoir les moyens de se payer à nouveau un ticket de train ? Pas sûr".

Son syndicat demandait que les frais de dossier, entre 100 et 150 euros, ainsi que les frais de déplacement soient remboursés. La direction du CHRU dit regretter cette situation, mais assure qu'il n'y aura aucun dédommagement.

Les quelques 1800 candidats sont donc appelés à se représenter à cette épreuve du concours de l'IFSI ce samedi matin à la fac de droit de Tours. Quant au coût supplémentaire engendré par cette erreur, le CHRU assure ne pas encore le connaitre. Il assure également qu'il n'a pas encore engagé de poursuites judiciaires contre l'organisme qui avait imprimé les épreuves. De son côté, le syndicat SUD Santé Sociaux compte de nouveau interpeller la direction de l'hôpital pour qu'elle "prenne ses responsabilités".