Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Près de 2000 manifestants à Paris pour défendre les océans

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Près de 2 000 personnes ont défilé ce samedi après-midi dans le quartier de Stalingrad à Paris, à l'occasion de la Journée mondiale de l'Océan. Elles réclament une meilleure protection des mers et des océans sur notre planète.

Manifestation pour la journée mondiale de l'océan le samedi 8 juin 2019 à Paris
Manifestation pour la journée mondiale de l'océan le samedi 8 juin 2019 à Paris © Radio France - Hajera Mohammad

Paris, France

Plus de 2.000 manifestants, pancartes et bouteilles de plastique à la main, ont défilé à Paris ce samedi 8 juin à l'occasion de la Journée mondiale de l'océan.

Vague Bleue à Paris 

La marche des Océans a débuté à 14h30 dans le quartier Stalingrad. Les manifestants ont ensuite fait le tour du canal Saint-Martin. Une vingtaine d'associations écolos et de défense de l'environnement avait lancé cet appel pour cette toute première marche des océans dans la capitale. Chaque année, 13 millions de tonnes de plastique polluent les mers et causent la mort d'un million d'oiseaux et de 100.000 animaux marins.

Plus de sanctions pour les pollueurs 

Pour les manifestants, il faut d'avantage sanctionner les pollueurs, notamment "les entreprises qui déversent leurs déchets dans la mer, sans scrupule", explique Lorraine, 18 ans, originaire de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Catherine, venue pour "ses enfants et ses petits-enfants", en a marre de tomber sur des "sacs plastiques" quand elle se baigne en mer.

Interpeller le gouvernement 

Pour Antidia Citores, porte-parole de l'ONG Surfrider Foundation Europe, il faut que des solutions plus concrètes soient prises à l'échelle mondiale. Elle demande  que "la protection des océans" soit au menu des discussions lors du prochain G7, prévu fin août à Biarritz (Pyrénées- Atlantiques). 

"Il faut des actions concrètes" - Antidia Citores, porte-parole de Surfrider Fondation Europe