Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Près de 300.000 masques bientôt distribués aux SDF en Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie

La pénurie est loin. 290.000 masques chirurgicaux viennent d'arriver de Paris en préfecture de Haute-Garonne. Ils seront bientôt distribués aux personne sans domicile fixe à Toulouse et Muret.

290.000 masques bientôt distribués lors des maraudes des associations à Toulouse et Muret.
290.000 masques bientôt distribués lors des maraudes des associations à Toulouse et Muret. - Préfecture 31

Dans les prochains jours, 290.000 masques vont être distribués aux plus modestes via les associations et CCAS (centres communaux d'actions sociales, qui gèrent aussi le 115, l'accueil d'urgence) qui œuvrent à Toulouse et Muret auprès des sans-domicile. C'est le cas de la Croix-Rouge, l'Ordre de Malte, la Protection Civile et le Secours Catholique.

Muret, nouvelle place forte de la précarité

Vont notamment être servis les personnes domiciliées au CCAS place de Belfort où sont inscrits environ 1.800 personnes dans le besoin, et celui du Grand-Ramier pour plus de 4.000 personnes. Des masques seront aussi donnés à Muret, où la précarité a fait un bond ces derniers mois. La Croix-Rouge y réalise deux maraudes hebdomadaires, et une épicerie sociale est en projet.

Ca n'est pas la première fois que des dotations en masques par l'Etat sont effectuées depuis le début de la crise sanitaire. "Mais, raconte Philippe Cousy de la Croix-Rouge 31, les premières fois on a reçu des masques alternatifs lavables, on aurait dit des serpillères. C'est difficile pour un sans-domicile de laver son masque correctement chaque jour".

Cette fois, ce sera des masques chirurgicaux à usage unique, précise la préfecture. Au printemps aussi, certaines municipalités avaient envoyé par voie postale des masques aux bénéficiaires des minimas sociaux. Les CCAS qui servent de domiciliation avaient alors été envahis par les enveloppes contenant des masques.

La semaine dernière, la mairie de Toulouse a par ailleurs annoncé une aide de 10 euros par enfant pour les familles modestes (bénéficiaires du RSA, touchant les APL, etc) pour qu'elles puissent acheter deux masques alternatifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess