Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Près de 400 personnes ont visité la centrale nucléaire de Cattenom

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

La centrale nucléaire de Cattenom a ouvert ses portes au public ce week-end. Des visites gratuites, sur inscriptions, dans le cadre des "journées de l’industrie électrique EDF".

Visite du simulateur de conduite, une reproduction de la salle des commandes d'un réacteur nucléaire à la centrale de Cattenom
Visite du simulateur de conduite, une reproduction de la salle des commandes d'un réacteur nucléaire à la centrale de Cattenom © Radio France - Vianney Smiarowski

Cattenom, France

L’occasion ne se présente qu’une fois par an à la centrale nucléaire de Cattenom. Près de 400 personnes, inscrites à l'avance, ont pu découvrir gratuitement, pendant deux heures, la salle des machines, certaines installations ou encore le simulateur de conduite, une réplique de la salle des commandes d'un réacteur nucléaire. Une façon de mieux comprendre les rouages de la production électrique. 

Les visites par petits groupes étaient assurées par des salariés volontaires. Après deux heures de parcours sur le site, personne n’est indifférent. "On est venu dans le but de comprendre le fonctionnement de la centrale et puis on entend toujours beaucoup de choses, pas forcément positives, à propos des centrales nucléaires, donc c’était l’occasion de se faire son propre avis sur la question", dit Jonathan, riverain de la centrale, venu la visiter pour la première fois.

Beaucoup de sécurité

En plus de souligner le professionnalisme des agents qui travaillent à la centrale, Aurélie est également épatée par le niveau de sécurité. "J’ai été impressionnée par les forces de l’ordre, lourdement armées sur le site. C’est impressionnant, je n’imaginais pas qu’il y avait un dispositif de sécurité aussi important", dit-elle.

"Les cheminées sont énormes", lâche Manon 16 ans, impressionnée. Elle qui déteste les sciences, "au début je pensais qu’on allait un peu s’ennuyer mais je trouve que les organisateurs ont tourné les choses de façon à rendre la visite intéressante », dit-elle. Sa sœur Lola, 14 ans, ressort de cette visite rassurée. « Je pensais que c’était dangereux mais en fait il y a beaucoup de sécurité", dit-elle.

"C’était très intéressant. Cela permet de voir de l’intérieur une industrie qui ne fait pas rêver en ce moment. Le nucléaire a tendance à faire peur aux gens, c’est quelque chose de dangereux, en tout cas c’est l’image que ça laisse. Mais là, on se rend vraiment compte que c’est un site industriel avec des personnels qualifiés, des ingénieurs, des techniciens qui veillent au quotidien au bon déroulement des opérations", estime Charlie.