Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 4.000 militaires de la 6e BLB envoyés en mission sur trois continents en 2020

-
Par , France Bleu Gard Lozère

2020, l'année de l'engagement pour les militaires de la 6e Brigade Légère Blindée, basée à Nîmes. Près de 4.000 hommes et femmes vont partir dans les semaines qui viennent pour des missions de plusieurs mois à l'étranger.

Le général Jean-Christophe Béchon a pris le commandement de la 6e BLB le 1er août 2019 à Nîmes
Le général Jean-Christophe Béchon a pris le commandement de la 6e BLB le 1er août 2019 à Nîmes © Radio France - Sylvie Duchesne

Aux commandes de la 6e BLB depuis le 1er août 2019 à Nîmes, le général Jean-Christophe Béchon annonce ce jeudi que 4.000 des 7.500  militaires intégrés dans les sept régiments qui composent cette 6e Brigade Légère Blindée vont partir en opérations extérieures dans les semaines qui viennent.

"L'opération Barkhane au Mali est une opération française initiée en 2013 à la demande du Mali et des pays voisins pour lutter contre le terrorisme, accompagner les forces partenaires et aider les populations civiles. Elle agit avec une force internationale de l'ONU et une force européenne.

En Côte-d'Ivoire, la 6e BLB intervient dans le cadre d'accords de défense entre ce pays et la France. Au Liban, notre action s'inscrit dans le cadre de la FINUL et contribue à la stabilisation au sud-Liban." Une partie des militaires est également envoyée en Guyane pour aider à la lutte contre l'orpaillage. 

Le général Jean-Christophe Béchon commandant la 6e BLB

Des missions de quatre à six mois 

L'engagement des militaires a nécessité en amont de nombreux mois de préparation, au camp des Garrigues à Nîmes, aux camps de Carpiagne, de Canjuers et sur le Larzac. "Ma responsabilité avec des régiments d'infanterie, d'artillerie, de cavalerie et de génie est de créer une synergie inter-armes entre toutes ces unités dans le cadre d'une préparation opérationnelle qui nous a beaucoup occupé en 2019"

Lors des missions à l'étranger qui vont durer de quatre à six mois, les militaires des régiments de la 6e BLB seront donc moins présents au sein de la force Sentinelle (créée après les attentats de 2015 pour lutter contre le terrorisme). On les retrouvera à la fin de l'année 2020. 

"L'efficacité professionnelle de nos militaires dépend de leur équilibre personnel" 

4.000 militaires de la 6e BLB résident à Nîmes, ce qui en fait l'une des garnisons les plus importantes de France. Avec leurs familles, ça représente 10.000 personnes. "C'est absolument fondamental pour nous militaires, qui sommes soumis à une forme de mobilité régulière que nos familles soient totalement insérées, intégrées dans le tissu local. C'est important que ces familles puissent trouver facilement à se loger, que les enfants puissent être scolarisés facilement. Je suis très attentif à cette dimension familiale de nos militaires."

Le général Béchon rappelle par ailleurs que le poids économique de l'Armée à Nîmes, c'est 40 millions d'euros et que les militaires qu'ils commandent interviennent régulièrement pour aider les civils. Exemple cet été quand l'Armée a prêté des citernes d'eau lors des incendies dans le Gard ou plus récemment lors des inondations dans le Var.  

Nîmes est l'une des plus grosses garnisons de France

La carte des opérations prévues
La carte des opérations prévues - 6e BLB
Choix de la station

À venir dansDanssecondess