Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Près de 700 personnes manifestent à Amiens contre le projet de réforme de la fonction publique

-
Par , France Bleu Picardie

Malgré la pluie, près de 700 personnes ont défilé dans les rues d'Amiens contre le projet de réforme de la fonction publique ce jeudi après-midi. Education, santé, finances publiques ou encore agents territoriaux ont marché avec le même mot d'ordre : le retrait de cette réforme.

Dans le cortège amiénois, de nombreux enseignants et des parents d'élèves mobilisés contre la loi Blanquer.
Dans le cortège amiénois, de nombreux enseignants et des parents d'élèves mobilisés contre la loi Blanquer. © Radio France - Noémie Philippot

Amiens, France

Des enseignants, des parents d'élèves, des aides-soignants, des employés des centres de finance publics. Près de 700 personnes se sont rassemblées devant la maison de la culture à Amiens en début d'après-midi ce jeudi, à l'appel national de neuf syndicats pour défendre la fonction publique. 

Au micro, un représentant de la CGT ne laisse aucune négociation possible : c'est l'abandon du projet de réforme de la fonction publique, ou rien. Un projet de loi qui doit faciliter le recours aux contractuels, et qui prévoit la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires d'ici la fin du quinquennat. 

"La fonction publique est la garantie d'une unité et d'une tradition républicaine." - Aurélien Royer, professeur d'anglais

Jeff Moronval est professeur d'histoire géographie au collège César Franck à Amiens. Il est venu avec Aurélien Royer, qui y est professeur d'anglais : "C'est une attaque sans précédent de notre statut, une remise en cause du service public et du principe d'égalité en France !" s'énerve Jeff Moronval. Et Aurélien Royer d'ajouter : "La fonction publique est la garantie d'une unité et d'une tradition républicaine. L'école, dans sa mission égalitaire de formation de citoyens, est au premier plan de cette garantie républicaine. L'attaque menée par le néolibéralisme sur l'école vise in fine la destruction lente et assurée d'un idéal républicain. C'est _cet idéal républicain que je suis venu défendre_."

Il y a 23 trésoreries dans la Somme. D'ici 2022, il risque d'y en avoir seulement 5 à 7.  - Radio France
Il y a 23 trésoreries dans la Somme. D'ici 2022, il risque d'y en avoir seulement 5 à 7. © Radio France - Noémie Philippot

L'internet ça peut être très bien, mais il faut de l'humain. Le service public est en train de disparaître." - Valérie Roussel, secrétaire départementale de la CGT finances publiques

Dans le cortège, Valérie Roussel, secrétaire départementale de la CGT finances publiques. Sur les 23 trésoreries de la Somme, il ne devrait en rester qu'entre cinq et sept d'ici 2022 : "On va promouvoir le numérique, la direction fait pour qu'il n'y ait plus d'accueil, mais les gens ont encore besoin de cet accueil public, ça se prouve tous les jours en allant au centre au moment des déclarations d'impôts. Il y a un monde fou. L'internet ça peut être très bien, mais il faut de l'humain. Le service public est en train de disparaître." 

La majorité des neuf syndicats qui ont appelé à manifester étaient représentés. - Radio France
La majorité des neuf syndicats qui ont appelé à manifester étaient représentés. © Radio France - Noémie Philippot