Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Près de 80 pompiers de Vaucluse montent à Paris pour manifester

-
Par , France Bleu Vaucluse

Des pompiers venus de toute la France et de Vaucluse manifestent à Paris. Après plusieurs mois de grève, ils descendent dans la rue pour dénoncer pêle-mêle les interventions injustifiées, le manque de moyens et la réforme des retraites.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Florence Gotschaux

Département Vaucluse, France

On les entend rarement exprimer leur colère, mais ce mardi, les pompiers sont dans la rue à Paris, à l'appel de sept syndicats, après trois mois de grève sans effet. Entre 60 et 80 pompiers vauclusiens prennent le train pour rejoindre la mobilisation parisienne. 

La liste de leurs griefs est longue. D'abord, les casernes souffrent d'un manque chronique de moyens et d'effectifs. Ensuite, ils reprochent à l'Etat de se désengager des services publics comme l'hôpital, ce qui provoque une recrudescence des appels aux pompiers injustifiés. Ils dénoncent également le nombre d'agressions, physiques ou verbales, en augmentation. C'est pour mettre un terme à ce phénomène que les pompiers de Vaucluse seront bientôt équipés d'une vingtaine de caméras. Enfin, les pompiers s'inquiètent de la réforme des retraites. 

Le cortège parisien doit partir à 14h place de la République. Les pompiers doivent être rejoints par le collectif de soignants Inter-hôpitaux

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu