Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Auxerre, des contrôles de vitesse le week-end de l'Ascension

-
Par , France Bleu Auxerre

Des contrôles de vitesse ont été mis en place ce samedi 15 et dimanche 16 mai dans les alentours d'Auxerre. En ce week-end de pont, les routes sont plus fréquentées, et les risques d'accidents d'autant plus grands.

11 personnes ont été verbalisées ce samedi 15 mai.
11 personnes ont été verbalisées ce samedi 15 mai. © Radio France - Nourhane Mahmoudi

Ce samedi 15 et dimanche 16 mai, des contrôles de vitesse ont été mis en place, pour dissuader les usagers tentés par les excès de vitesse. Un dispositif qui vise plus à faire de la prévention que de "la sanction pure et dure", selon le capitaine Christophe Colas, présent sur place, alors que lui et ses collègues se trouvent sur le bord de la Route Nationale 6 aux alentours d'Auxerre. 

Des automobilistes globalement compréhensifs

Max, 75 ans est arrêté alors qu'il roule à 109 km/h, alors que la limite est fixée à 90. "Pour ce type d'infraction, c'est 45 euros d'amende, et un retrait d'un point sur le permis" explique le brigadier Frédéric Pinchot. De son côté, le conducteur, préfère prendre la sanction avec philosophie. "Ils ont raison de nous surveiller, je roulais trop vite, c'est normal !" rit-il. "Puis bon, 45 euros et un point, c'est peu j'en ai vu d'autres !" termine-t-il avant de reprendre la route. 

Mais d'autres automobilistes sont un peu plus ennuyés, c'est le cas de Michel, qui rentre chez lui après le travail. Il roulait à 115 km/h au lieu des 90 réglementaires. "Bon, je roulais trop vite, ils ont raison de verbaliser mais quand même... J'aurais dû certes moins abuser" conclut-il. 

Le brigadier Pinchot, en pleine verbalisation.
Le brigadier Pinchot, en pleine verbalisation. © Radio France - Nourhane Mahmoudi

Des risques d'accident multipliés avec la pluie

Il risque de fortement pleuvoir lors de ce week-end de l'Ascension, dans le département, et les accidents sont démultipliés. Et cela, le capitaine Colas tient à le préciser. "Sur une route mouillée, la distance de freinage peut être multipliée par deux, et il faut absolument garder des distance de sécurité raisonnables" rappelle-t-il. A l'issue de l'opération, 11 personnes ont été verbalisées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess