Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Près de Nancy, des caravanes de gens du voyage empêchent toute activité à l'aérodrome de Lunéville-Croismare

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Sud Lorraine

Près de 180 caravanes de gens du voyage sont installées en bordure de l'aérodrome de Lunéville-Croismare en Meurthe-et-Moselle depuis dimanche 14 juillet, à côté de l'aire d'accueil. La préfecture les met en demeure de quitter les lieux.

(Photo d'illustration) 180 caravanes se sont installées ce dimanche 14 juillet sur l'aérodrome de Lunéville-Croismare
(Photo d'illustration) 180 caravanes se sont installées ce dimanche 14 juillet sur l'aérodrome de Lunéville-Croismare © Radio France - François Cortade

Nancy, France

Toute activité des clubs sur l'aérodrome de Lunéville-Croismare en Meurthe-et-Moselle près de Nancy est impossible. 

Depuis le dimanche 14 juillet, 180 caravanes de gens du voyage sont installées illégalement en bordure du terrain, à côté d'une aire d'accueil. "Des vols étaient prévus, des formations de pilotage également. Les salariés de l'aérodrome ne peuvent plus travailler", se désole Fernand Philippe, maire de Croismare et vice-président de la communauté de communes, en charge de l'accueil des gens du voyage. Il a donc saisi le préfet. "Ça fait 18 ans que des gens du voyage viennent sur l'aérodrome et se placent correctement. Là, c'est le premier groupe qui déroge à la règle", poursuit l'élu.

La préfecture de Meurthe-en-Moselle les met en demeure de quitter les lieux. Le délai prenait fin ce mercredi en fin de journée mais les gens du voyage ont déposé un recours. Le tribunal administratif de Nancy doit statuer sur la recevabilité de cette démarche ce jeudi 18 juillet.

Fernand Philippe, maire de Croismare

Choix de la station

France Bleu