Société

Près de Quimper, ce radar vous flashe même si vous ne dépassez pas la vitesse autorisée

Par Benjamin Bourgine et Christophe Dewaele, France Bleu Breizh Izel vendredi 27 janvier 2017 à 18:59

Un radar discriminant (Photo d'Illustration)
Un radar discriminant (Photo d'Illustration) © Maxppp - Philippe Pauchet

Ce radar automatique est situé à l'entrée de Quimper, sur la 4 voies. Est-il devenu fou ? Non, simplement il a des problèmes de vue ! Il a tendance à flasher un peu trop, et même ceux qui roulent convenablement. La Préfecture reconnaît le dysfonctionnement.

Le radar en question a une fâcheuse tendance à flasher alors que les automobilistes respectent la vitesse maximale de 110 km/h. Il s'agit d'un appareil sensé faire la différence entre les usagers : une voiture de tourisme, ou une camionnette. Un radar dit "discriminant". De quoi s'agit-il ? D'une nouvelle génération de radars qui prend un peu de temps à se régler. 80 km/h pour un poids-lourds, 110 pour un véhicule léger, mais les grosses autos genre 4/4 le déclenchent de manière injustifiée.

Evaluation nationale en cours

La Préfecture du Finistère indique que le problème est pris en compte par ses services, et qu'une expertise au plan national est en cours. Elle a été demandée il y a un mois après que l'appareil a été installé, à la fin de l'année 2016. Exemple, pour cet automobiliste quimpérois, surpris deux fois par le flash intempestif. A chaque fois, ça le fait sursauter, mais aucun PV n'arrive dans sa boîte à lettres... un moindre mal !

A terme, tous les radars seront comme ça

A l'automne déjà, un autre radar discriminant sur la RN 165 avait suscité quelques inquiétudes et l'agacement des automobilistes injustement flashés. Il faut 3 semaines pour régler le radar selon la préfecture. En attendant, aucune conséquence pour les contrevenants, qui d'ailleurs n'en sont pas. Les 10 radars du Finistère et un 11e sur la départementale entre Quimper et Pont-l’Abbé seront remplacés par ces radars nouvelle génération d'ici 2 ans.