Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Rennes, l'usine PSA pourrait se remettre en route très vite

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Armorique

Le site PSA de La-Janais (Ille-et-Vilaine) pourrait bientôt repartir. En lien avec les syndicats, le constructeur automobile réfléchit à un protocole de sécurité sanitaire.

Le site de La-Janais près de Rennes.
Le site de La-Janais près de Rennes. © Maxppp - PhotoPQR

A l'arrêt depuis le début de la période de confinement le mardi 17 mars, le site PSA de La-Janais près de Rennes (Ille-et-Vilaine) pourrait reprendre vie dans les prochains jours après la mise en place d'une série de mesures sanitaires.

Des mesures strictes de protection

"Un calendrier de reprise progressive et sécurisée est à l'étude," annonce ce vendredi 27 mars le groupe PSA dans un communiqué. En lien avec les syndicats, un protocole sanitaire est en cours d'élaboration. Prise de température des salariés, port du masque, respect des distances sanitaires sur les chaînes et lors des zones de pause, nettoyage régulier des machines, etc...les mesures sont en train d'être recensées.

Un audit est en cours pour déterminer une date de reprise dans chaque usine. A La-Janais aucune date n'a pour le moment été communiquée aux 2.000 salariés ni aux syndicats. En revanche, les sites de Valenciennes et de Douvrin vont tester, sur une ligne de production, ces mesures de sécurité dès le début du mois d'avril. 

L'avis des syndicats

Une aberration pour la CGT de l'usine PSA d'Ille-et-Vilaine. "Pour une fois, nous voulons suivre le gouvernement qui vient de prolonger le confinement de 15 jours", explique le syndicaliste rennais Mickael Gallais. Pour lui, les usines ne permettent pas d'avoir une distance raisonnable entre ouvriers et encore moins dans un temps aussi court. 

Laurent Valy de la CFDT ajoute : "un éventuel démarrage n'est pas prévu dans les jours à venir et si c'etait le cas nous y serions opposés. Par contre il est judicieux de réfléchir à une reprise progressive avec des mesures barrières pour les salariés." La CFDT souhaite d'ailleurs la même chose pour les sous-traitants.

"Nous ne ferons aucun compromis sur la santé de nos salariés, afin que le redémarrage industriel nécessaire à la pérennité de l'entreprise puisse se faire dans des conditions optimales," promet Carlos Tavares, président du directoire de PSA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu