Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de Toulouse, le village d'Avignonet-Lauragais recherche désespérément un médecin généraliste

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Avignonet-Lauragais, France

Le 1er juillet, il n'y aura plus de médecin à Avignonet-Lauragais. L'actuel docteur prend sa retraite et aucun médecin n'a été trouvé pour le remplacer. La commune de 1.500 habitants lance un appel à candidature

Depuis 21 ans, le docteur Pascal Clavier pratique sur la commune d'Avignonet-Lauragais.
Depuis 21 ans, le docteur Pascal Clavier pratique sur la commune d'Avignonet-Lauragais.

Cela fait 21 ans que le docteur Pascal Clavier soigne les petits bobos et les grands maux des habitants d'Avignonet-Lauragais. Le 1er juillet prochain, il prendra sa retraite. Ce dernier se mobilise donc avec le maire de la commune, Jean-François Pagès, pour trouver un successeur le plus rapidement possible.

Depuis six mois, il poste des annonces dans des revues spécialisées, a contacté l'ordre national des médecins mais jusqu'à présent, une seule personne s'est manifestée : "C'était une fille qui finissait ses études, son compagnon travaillait pour Airbus. Ils pensaient demander la mutation du dernier pour qu'il vienne travailler à Toulouse, elle se serait installé au village, mais la direction a refusé" raconte le maire, encore frustré au moment d'expliquer l'histoire.

Sans médecin dans le villages, les habitants devront se déplacer à Villefranche-de-Lauragais ou à Labastide-d’Anjou, "mais les cabinets affichent déjà complet et les docteurs se déplacent de moins en moins, se lamente l'édile. Sans compter que le weekend à présent, il n'y a pas de permanence". Pour un village de 1.500 habitants, avoir un médecin dans la commune c'est primordial dans une commune d'une superficie de plus de 4.000m hectares, estiment les quelques patients dans la salle d'attente, parce que cela créé aussi du lien social.

Français, étranger, indépendant ou salarié...

Du coup, pour la municipalité et le médecin actuel, tentent toutes les solutions pour attirer un nouveau docteur dans le village. Une des pistes exploitées par la municipalité est d’employer le généraliste. Il serait alors payé 4 à 5.000 euros, par la mairie, en échange de l'argent perçu lors des consultations. Le maire se déclare prêt également à mettre à disposition des locaux - gratuitement, dans un premier temps - pour faciliter l'installation d'un praticien.

Même l'idée d'un docteur étranger a germé dans les têtes. "Je sais que les médecins grecs, roumains, sont susceptibles de venir en France et de travailler dans un cadre rural comme celui-ci, mais je suis très attentif à la formation. Et puis il y a aussi la barrière de la langue à prendre en compte", contrebalance le maire.

Jean-François Pagès, le maire : "On va tout essayer, du côté des médecins étrangers, un praticien salarié de la commune..."

Pour sa part, l'actuel médecin se dit aussi prêt à discuter du prix de sa patientèle, pour qu'un docteur continue de s'occuper des Avignonetains.

►►► Si vous êtes médecin et que vous êtes intéressé, contactez la mairie d'Avignonet-Lauragais au 05 61 81 63 67.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess