Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Presque 2.000 bénéficiaires des Restos du Coeur invités au Futuroscope

-
Par , France Bleu Poitou

Ce samedi, 1.700 bénéficiaires des restos du Coeur, venus de la Vienne et des autres départements de la Nouvelle-Aquitaine sont venus passer la journée au Futuroscope. C'est le parc qui a offert les invitations.

Près de 2.000 personnes ont participé à cette journée au Futuroscope organisée par Les Restos du Coeurs.
Près de 2.000 personnes ont participé à cette journée au Futuroscope organisée par Les Restos du Coeurs. © Radio France - Marie Dorcet

Chasseneuil-du-Poitou, France

Rassemblés sous un auvent, les centaines de bénéficiaires et bénévoles des restos du Coeur de la Nouvelle-Aquitaine prennent la photo souvenir. La pluie ne les a pas arrêtés : ils sont venus passer la journée au Futuroscope. Le parc leur a offert les entrées. 

Enfants, familles, et personnes isolées 

C'est un coup de poker qu'a fait la présidente des restos du Coeur de la Vienne, Sylvie Moriceau et il a payé : le Futuroscope a répondu favorablement à sa demande d'entrées gratuites. Elle reste discrète sur le temps passé à organiser la sortie ("plusieurs mois !"), mais ce qui est sûr, c'est qu'elle a nécessité des heures et plusieurs centaines de bénévoles

Au total, 1.700 personnes sont venues de toute la région pour passer cette journée. Des familles, bien sûr, mais aussi des personnes isolées. "On fait beaucoup de choses pour les famille mais on voulait aussi que les personnes isolées puissent en profiter", et se mêler aux bénévoles "pour leur montrer qu'on est là aussi pour partager des bons moments"

Un premier essai concluant, que les restos vont tenter de renouveler l'année prochaine... peut-être à l'échelle de toute la France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu