Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Bordeaux : Stéphane, sans-abri, sorti de la rue grâce à une mobilisation exceptionnelle

mardi 13 février 2018 à 18:22 - Mis à jour le mardi 13 février 2018 à 20:36 Par Elie Abergel, France Bleu Gironde et France Bleu

Voilà presque un an que Stéphane Cadet est sans-abri à Bordeaux. Il y a trois semaines, il a croisé Emilie Chanussot qui a lancé un appel à la solidarité sur Facebook. Près de 22 000 euros ont été collectés, Stéphane a trouvé un hébergement provisoire.

Stéphane Cadet aura bientôt un toit grâce à la mobilisation d'Emilie Chanussot.
Stéphane Cadet aura bientôt un toit grâce à la mobilisation d'Emilie Chanussot. © Radio France - Elie Abergel

Bordeaux, France

"J'ai été une petite étincelle, mais ce sont toutes les personnes qui se sont emparées de l'histoire qui en ont fait une flamme immense". Attablée avec Stéphane Cadet à un café place Gambetta, Emilie Chanussot essaie de relativiser. Il faut dire que ni elle ni Stéphane ne s'attendaient à une telle somme. Presque 22 000 euros ont été récoltés via une cagnotte Leetchi. "Sincèrement je pensais qu'on ne récolterait que quelques centaines d'euros, j'avais même prévenu Stéphane de ne pas se faire trop d'illusions" poursuit-elle avec un sourire. 

Rencontre avec Emilie et Stéphane dans un café place Gambetta à Bordeaux.

Emilie a également dû faire face à la suspicion de ceux qui l'accusaient d'être une arnaqueuse. "Dès que la cagnotte a commencé à être bien remplie, certains internautes ont commencé à poster des messages désobligeants sur mon compte Facebook". Mais elle préfère garder en tête les centaines de messages positifs reçus .

J'essayais de répondre à tout le monde pendant certaines journées je ne faisais plus que ça- Emilie 

Une somme inattendue 

Au total, 70 000 personnes ont partagé la publication Facebook d'Emilie Chanussot, et des centaines d'internautes ont participé à cet élan de solidarité via la cagnotte Leetchi. Certains dons viennent de Belgique, d'autres du... Québec ! Une mobilisation hors du commun qui a aussi permis à Stéphane de trouver un toit provisoirement. 

Pour l'instant le quadragénaire a encore du mal à y croire.

Quand j'ai appris ça j'ai versé ma petite larme, j'étais à la laverie en train de faire mes machines- Stéphane 

"Je pensais que notre époque c'était 'marche ou crève', mais des gens inconnus m'ont aidé" raconte Stéphane

L'envie de repartir du bon pied 

Aujourd'hui Stéphane sait qu'il va mieux. "Ma situation s'arrange, mais je ne suis pas encore au bout du chemin". "Je cherche du travail, je veux vraiment travailler" explique-t-il.  Stéphane a bien reçu des offres d'emploi, mais aucune à Bordeaux. Il souhaite pour le moment rester dans cette ville qu'il connaît, pour ne pas "perdre ses repères"

Stéphane Cadet souhaite aussi aider ceux qui sont davantage dans le besoin que lui. Il va faire don d'une partie de sa cagnotte à une association qui vient en aide aux sans-abri. Une manière de faire profiter les autres des efforts de centaines d'anonymes.