Société

Prêtez l'oreille, c'est la semaine du son.

Par Sylvie Charbonnier, France Bleu Paris lundi 23 janvier 2017 à 18:43

la semaine du son
la semaine du son © Maxppp - sylvie charbonnier

La 14 ème édition de la semaine du son a débuté ce lundi 23 janvier. L'occasion de sensibiliser aussi bien la population que les pouvoirs publics sur les nuisances sonores. En Ile de France, 21% des habitants, se plaignent de leur environnement sonore.

La semaine du son va durer, en fait, plus d'une semaine, jusqu'au 5 février. L'occasion, donc, de sensibiliser sur les effets néfastes du bruit, dans notre vie quotidienne. D'après un rapport de l'OMS, le bruit ambiant est le deuxième facteur de risque environnemental en Europe, en termes d'aggravation de la morbidité.

Des maux de tête, de la fatigue, des difficultés à récupérer ou à se concentrer, le bruit a des effets sur notre santé, notamment en ville, à Paris ou dans les agglomérations d'Ile de France, où 21% des habitants se plaignent de leur environnement sonore, qu'ils jugent pénible. Ils ne sont que 9% à se plaindre, en province.

Au programme de cette 14 ème semaine du son, des débats, des rencontres, des expériences et des tests, des concerts, à la découverte de notre environnement sonore. Yvon Goibert est ingénieur acousticien. Il balade son sonomètre dans les rues de Paris, pour enregistrer le niveau sonore. Comme ici, place de la République.

Yvon Goibert acousticien - Radio France
Yvon Goibert acousticien © Radio France - sylvie charbonnier

Pour l'acousticien Yvon Goibert, les pouvoirs publics, ne tiennent toujours pas suffisamment compte des nuisances sonores. Place de la République, par exemple, où la circulation automobile a été déviée, pour moins de bruit, les dalles du sol sont encore sources de pollution sonore.

Reportage semaine du son

Tout le programme, dans votre région, sur le site www.lasemaineduson.org