Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Prévention du suicide : "Il faut dire à la personne qu'elle compte pour nous" pour le docteur Michel Debout

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

La prévention contre le suicide est-elle suffisante alors que 120 000 personnes tentent de mettre fin à leurs jours chaque année dans notre pays. Beaucoup d'efforts ont été faits mais il faut que chacun soit à l'écoute explique le docteur ligérien Michel Debout.

Les femmes violées risquent 4 fois plus de se suicider.
Les femmes violées risquent 4 fois plus de se suicider. © Maxppp - Alexandre MARCHI

Un sujet peut-être encore tabou à la une ce matin : le suicide, alors que 9000 personnes se donnent la mort chaque année en France. Michel Debout a fondé il y a 20 ans de l'association Loire Prévention Suicide.

C'est de moins en moins tabou de parler suicide grâce aux actions menées et à la prise de conscience de l'opinion. C'est d'abord un problème de santé publique accompagné par l'Observatoire du suicide créé il y a 5 ans qui touche les jeunes mais aussi les adultes jeunes. Ce n'est pas qu'un problème de choix personnel, c'est un problème collectif.
Il y a des causes à ces actes notamment chez les femmes. Le viol multiplie par 4 le risque suicidaire. Quand on sait que 12% des femmes déclarent avoir déjà été violée dans leur vie, cela veut que des millions de personnes peuvent être impactées par ces violences sexistes. On passe à l'acte quand on n'a pas moyen de faire entendre sa souffrance, son mal-être. Il faut dire à la personne qu'elle compte pour nous. Il faut lui dire qu'on veut la revoir. Lui donner rendez-vous. 

Interview complète de Michel Debout

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu