Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Nouvel An en Gironde : la préfecture renforce ses messages de prévention

-
Par , France Bleu Gironde

Alors que le nombre de tués sur les routes de Gironde est en légère hausse en 2019 par rapport à 2018 d'après les derniers chiffres de la sécurité routière, la préfecture de la Gironde renforce ses messages de prévention avant le Nouvel An.

Angélique Rocher-Bedjoudjou, sous-préfète et directrice de cabinet de la préfète de la Gironde.
Angélique Rocher-Bedjoudjou, sous-préfète et directrice de cabinet de la préfète de la Gironde. © Radio France - Mélanie Juvé

Gironde, France

Le nombre de victimes est en légère hausse sur les routes de Gironde cette année : 78 personnes ont perdu la vie en 2019 contre 77 en 2018 d'après les derniers chiffres fournis par la préfecture. Le bilan définitif sera communiqué courant janvier. Retour sur ces chiffres avec Angélique Rocher-Bedjoudjou, sous-préfète et directrice de cabinet de la préfète de la Gironde.

France Bleu Gironde : comment analyse-t-on cette tendance légèrement à la hausse ? 

Angélique Rocher-Bedjoudjou : on constate une augmentation du nombre d'automobilistes tués sur les routes de Gironde, ils sont nombreux a se tuer seuls. Pour nous cela signifie qu'il y a un grand nombre sorties de route, souvent liées à des comportements à risques : la vitesse et l'alcool restent les premières causes de mortalité sur les routes de Gironde. 

La vigilance est renforcée pour le réveillon ? 

Les forces de l'ordre seront présentes tout au long de la journée pour passer les messages de prévention, pour éviter les comportements dangereux, et au moment des sorties de fêtes pour s'assurer que personne ne soit une cause de danger pour les autres. Lorsqu'on est usager de la route, on a une responsabilité vis-à-vis des autres automobilistes, des piétons. Il faut faire preuve de vigilance, responsabilité et préparer à l'avance son réveillon. Dans la métropole bordelaise il sera toujours possible d'utiliser les transports en commun puisqu'ils vont circuler toute la nuit. Et pur ceux qui ne pourront pas les utiliser, l'essentiel c'est de préparer son retour en prévoyant de dormir sur le lieu de la fête soit en désignant celui qui ne boira pas. Quand on tient à quelqu'un qui a trop bu, on le retient. 

Les messages de prévention ont-ils fonctionné ces dernières années ? 

Ce que nous constatons en Gironde sur les deux dernières années c'est qu'il n'y a pas eu de décès sur les routes à l'occasion des réveillons et des fêtes de Noel, mais dans ce domaine rien n'est acquis. Donc nous souhaitons vraiment que les Girondins préparent leur soirée pour qu'elle ne devienne pas un drame pour leurs familles et leurs amis et qu'elle se passe bien pour chacun.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu