Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Prigonrieux : des habitants appellent à la mobilisation générale contre les pesticides

jeudi 4 octobre 2018 à 14:49 Par Noémie Philippot, France Bleu Périgord

Des habitants de Prigonrieux répondent à l'appel du mouvement "Nous voulons des coquelicots". Un rassemblement est prévu ce vendredi 5 octobre à 18H30, comme dans 375 autres villes et villages de France. Le but : dire stop aux pesticides.

Le mouvement a mis à disposition de tous sur son site internet des affiches pour annoncer les rassemblements.
Le mouvement a mis à disposition de tous sur son site internet des affiches pour annoncer les rassemblements. - Nous voulons des Coquelicots

Prigonrieux, France

22 personnes suivent la page Facebook "Nous voulons des coquelicots à Prigonrieux". Ça ne paraît pas beaucoup, mais ce n'est que le début d'une mobilisation que Cyril Boitrel aimerait voir grandir dans les mois qui viennent. 

C'est lui qui a relayé l'appel des coquelicots dans son village. "De mon côté, j'ai des personnes qui ont été touchées par le cancer, et on sait parfaitement qu'il y a des liens avec les pesticides. Je pense qu'on ne peut plus rester comme ça sans rien faire." explique-t-il. Alors il a voulu prendre part au mouvement lancé par Fabrice Nicolino dans Charlie Hebdo. Cyril Boitrel espère voir une cinquantaine de personnes se rassembler devant la mairie de Prigonrieux. 

375 villes et villages français répondent à l'appel

En France, 375 événements sont prévus. En Dordogne, un rassemblement doit avoir lieu place Francheville à Périgueux, un autre devant la mairie de Thiviers. Des manifestations devraient suivre tous les premiers vendredis de chaque mois, "pendant deux ans" espère Cyril Broitel, parce que "ce n'est pas dans trois ans, ni dans cinq ans. Maintenant, il faut qu'on arrête les pesticides." 

►►► Toutes les infos sur le mouvement "Nous voulons des coquelicots"