Société

Primeurs des vins de Bordeaux : Robert Parker absent, une page se tourne

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde lundi 30 mars 2015 à 18:08 Mis à jour le mercredi 1 avril 2015 à 8:00

Le critique américain en œnologie Robert Parker
Le critique américain en œnologie Robert Parker © Maxppp

Robert Parker, le critique œnologue américain, n'est pas dans les châteaux bordelais pour la semaine des primeurs. À 67 ans, il a décidé de passer la main à son collaborateur britannique Neil Martin.

C'est une absence très remarquée dès le premier jour de la semaine des primeurs. Robert Parker, le plus rédouté des dégustateurs a décidé de laisser sa place cette année.

Près de 50 ans de règne

Cela faisait 37 ans que l'Américain n'avait pas manqué la semaine des primeurs des vins de Bordeaux. Il était devenu le "gourou du vin" grâce à son classement sur la base d'un maximum de 100 points des plus grands vins du monde. Robert Parker a largement influencé et conditionné le goût des vins de Bordeaux d'aujourd'hui. 

Place à Neil Martin

Robert Parker passe le relais à l'un de ses plus fidèles collaborateurs au sein de la revue Wine advocate, qu'il a fondée puis cédée récemment à des investisseurs basés à Singapour : le Britannique Neal Martin, âgé de 44 ans.

Le célèbre critique américain cependant annoncé qu'il préparait les critiques du millésime 2012 qui vient d'être mis en bouteilles ainsi qu'une rétrospective sur les 10 ans du millésime exceptionnel des Bordeaux 2005.

À LIRE AUSSI ► [Vin : les primeurs à Bordeaux se vivent aussi sur le web](Vin : les primeurs à Bordeaux se vivent aussi sur le web)► Primeurs : les viticulteurs fondent beaucoup d'espoirs dans le millésime 2014

"Bordeaux a vécu avant Parker et vivra après Parker"

Partager sur :