Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Prix des carburants : le gouvernement n'acceptera aucun "blocage total" des gilets jaunes le 17 novembre

-
Par , France Bleu

Le gouvernement ne veut aucun blocage total de la circulation le 17 novembre, lors de la journée de mobilisation des "gilets jaunes" contre la hausse du prix des carburants. Le ministre de l'Intérieur affirme que les forces de l'ordre interviendront pour lever tous les blocages.

Des "gilets jaunes" distribuent des tracts sur la route, avant la journée du 17 novembre.
Des "gilets jaunes" distribuent des tracts sur la route, avant la journée du 17 novembre. © Maxppp - Frédéric CHAMBERT

Les forces de l'ordre interviendront pour lever tout "blocage total" lors la journée de mobilisation des "gilets jaunes" le 17 novembre contre la hausse du prix du carburant, a déclaré ce mardi le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner sur BFMTV. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Partout où il y aura un blocage, nous interviendrons" - Christophe Castaner 

"Je demande qu'il n'y ait aucun blocage total. (...) Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre-circulation, nous interviendrons", a-t-il affirmé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess